Je ne savais pas....

Publié le par M'amzelle Jeanne

Je ne savais pas

Ce qu'était la jeunesse

Avant d'être vieille

 

Allant, venant

En toute allégresse.

 

En état de veille

Mon coeur ne réalisant pas

Ce que mon corps serait

 

Je ne savais pas

Ce qu'était l'amour,

Avant que mon bien aimé

Ne m'ait quitté

 

Le plaisir de chaque jour

Me semblait éternel.

 

Mais lorsque seule

Je me suis retrouvée,

De détresse,

J'ai hurlé cet amour perdu

 

Je ne savais pas

Ce qu'était la santé,

Je pensais que cet état

Naturellement

Pour moi était acquit

A jamais,

Avant que mon corps

Crispé, tordu,

Ne me fasses hurler de douleurs.

 

Je n'avais pas compris,

On ne m'avait pas dit

L'importance de l'instant présent.

Qu'il faut être conscient

De vivre,

Et croquer à pleines dents

Tout en réalisant.

Jeanne

Novembre 1998

Publié dans POEMES

Commenter cet article

Renee 03/10/2016 15:05

Je lis ou relis je ne sais trop ce poème magnifique que finalement bien des jeunes devraient aussi lire non on ne savait pas!!!!!!

M'amzelle Jeanne 04/10/2016 19:03

Merci René d'être passée..
Maintenant tu sais .. Hihi!

M'annette 11/10/2012 12:46

tout cela est tellement vrai!
Je viens de lire le livre de Jean-Louis Fournier "Veuf", dans lequel il décrit avec beaucoup d'humour ce grand vide qu'a laissé sa femme en partant, et tout ce qui était si important,tant qu'elle
était là, et surtout depuis qu'elle n'est plus là...
http://creazinzinlassos.over-blog.com

M'amzelle Jeanne 11/10/2012 13:32



Ta visite et ton commentaire me touche Merci


Je file voir ton site


Belle journée et gros bisou



daniel 10/10/2012 21:58

bonjour
je laisse rarement de comm peut-être par timidité, peur ou lacheté et voila que votre billet va au-delà du mot et vient comme l'effleurement d'un doigt anonyme toucher un bout du coeur,
tellement vrai et si bien dit,
merci pour ce présent

M'amzelle Jeanne 11/10/2012 10:26



Daniel ! Je suis très touchée de t'avoir, par mon modeste poème sur les réalités des jours qui passent, donné envie de me laisser un commentaire... Je t'en remercie beaucoup.. C'est tellement
précieux tous ces petits coucou du matin, ces appréciations.. ou pas ! Cela fait avancer et la solitude n'existe plus !!


Merci.



timilo 30/09/2012 06:13

On n'imagine pas les choses ainsi
Bon et doux Dimanche M'amzelle Jeanne
Bisous

timilo

M'amzelle Jeanne 30/09/2012 10:18



Cher Timilo.... On n'imagine rien du tout.. pour moi.. j'étais dans l'inconscience (oohh!)


Le destin impose et il faut faire avec! Je pense que la vieillesse nous apporte la sagesse de l'école de la vie : une certaine philosophie.


Avec mes amitiés.


Jeanne 



emma 29/09/2012 09:35

"bonheur, je ne te reconnus qu'au bruit que tu fis en partant". R Radiguet

M'amzelle Jeanne 29/09/2012 10:13



Bonjour et Merci Emma.. Monsieur Radiguet a trouvé la phrase juste !


Je te souhaite une superbe journée.


Bises de Jeanne