Défi 86 ... "Tout n'a pas été dit !"

Publié le par M'amzelle Jeanne

    Sur la coquille de Hauteclaire

 nous devons relever un fameux défi... faire une enquête..

et retrouver le non dit d'un vieux secret! 

 

On parlait de lui avec des "sous-airs" entendus, la voix basse, l'oeil aux aguets. On demandait aux enfants d'aller jouer ailleurs.  Grand père se fâchait en disant c'est un paria.. je ne veux plus entendre parler de lui, il est mort !

Lui, c'était mon grand oncle Jacques, l'oncle de ma mère. "Portant beau" comme on disait dans le temps. Il inspirait confiance par sa présence. Il était dans les "affaires"  allait et venait toujours bien entouré de jolies dames, de copains .. Oui.. de coquins disait mon arrière grand père.

Il avait monté une sorte de banque disait-il.. Cela s'appelait le Cercle d'Or. On mettait une mise de 20 Francs qui devait vous rapporter 10 fois plus la première semaine.. il fallait trouver 10 personnes qui donnent chacune 20 frs.. C'était la pyramide et lorsque l'on arrivait tout en haut.. c'était le pactole disait-il..

C'était un précurseur le Jacques..! ( D'autres ont usés de ce stratagème dernièrement aux US) 

 Il fut cependant rattrapé par ses propres amis ceux qui avaient cru en lui,   qu'il avait  allègrement trompés en premier. 

Car la pyramide s'est effondrée rapidement et les derniers n'ont jamais vu le retour de l'argent promis.

Sans tambour, ni trompette, du jour au lendemain Jacques disparu.. Laissant toutes ses affaires.. passeport, cartes, voiture.

Les gendarmes de la crime fouillèrent partout .. mais ne trouvèrent rien, pas de cadavre !

Sans papiers, sans voiture il ne pouvait aller bien loin ! Un ou des complices l'avaient certainement aidé ..

C'était le mystère le plus complet. La famille était partagée,  ceux qui croyaient qu'il n'avait pu échapper à un règlement de compte et les autres.. moins nombreux  croyaient qu'il était plus malin.. et qu'il vivait des jours tranquilles quelque part au soleil! 

Sur son lit de mort  notre grand père eut un dernier mot pour le fils indigne..

- Maintenant, je vais le retrouver et savoir  enfin ce qu'il est devenu.

 Les années passaient, on  parlait moins de lui, mais cette triste et sombre histoire restait une tache dans la famille..

On aurait bien aimé savoir! 

Virginie, ma petite fille est venue me rendre visite dernièrement à la maison de retraite...

Elle me demande as-tu connu un Jacques X dans la famille ?

Très bouleversée, je lui dis pas si fort..

- Pourquoi... ?

- Oui.. pourquoi me demandes-tu cela ?

- Ben tout simplement.. Je suis allée chez Emaüs dimanche dernier, j'ai trouvé et acheté un meuble magnifique,  tout sculpté venant de Thaïlande.. Si tu le voyais il est splendide... Dans une partie secrète de tiroir,  il y avait une lettre poussiéreuse et tachée ou un nom, celui de Jacques X,  était cité. Ce nom m'a interpellé, mais la lettre écrite en Thaï, je n'ai pu la déchiffrer, seul le nom ressort vraiment du contexte.

- Tu dois trouver un interprète, nous devons savoir ce que cache cette lettre.

Quelques temps plus tard, Virginie revint avec la traduction de ce mystérieux courrier, arrivé jusqu'à nous, par des voies bien détournées!

L'artiste, l'ébéniste qui avait fait ce chef d'oeuvre se disait très surveillé, il était inquiet et avait peur pour sa vie. Il disait que celui qui trouverait ce message devrait aller  le porter à la police, car cela voudrait dire qu'il ne serait plus en vie. Il racontait comment il avait rencontré un Français, un soir dans les rues de Bangkok. Celui-ci lui avait demandé de l'héberger pour quelques temps, en échange il pourrait lui faire profiter d'une structure "juteuse" pouvant lui rapporter beaucoup d'argent.. Il avait donné les adresses de ses amis, qui  avaient fait confiance au Français. La somme engagée était faramineuse. Les Thaïs devant l'arnaque se regroupèrent et poursuivirent le Français.. qu'ils n'ont pas retrouver.. C'est  le sculpteur, instigateur de ce vol qui  a payé de sa vie les frasques que notre cousin, de la N'ième génération,  faisait allègrement de par le monde,  vivant au crochet des uns et des autres, montant des plans hors de la légalité !

Comment avait-il pu rejoindre une terre si lointaine....

Passager clandestin?

Il avait cependant conservé son nom.. puisque celui-ci était inscrit dans la lettre retrouvée?

Je crois que nous n'en saurons pas plus pour ce soir...

Le mystère reste donc complet!! 

Publié dans DEFIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Bonjour ma petite Ma'mzelle Jeanne, j'adore ton récit, c'est plein d'exotisme et pourtant il est peu reluisant le tonton "flingueur" ... hihi. je t'envoie plein de bizzzoux même si je suis peu
présente sur les blogs (les vendanges vont commencer j'ai peu de temps ... ) A Bientôt en voix off au tel !
Répondre
M


Chère petite Pascale.. Te voilà venue me rendr une visite malgré toutes tes occupations.. cela me touche beaucoup.. comme toujours c'est un plaisir de te lire ou de t'entendre.. Combien de temps
durent les vendanges..? Nourris-tu les vendangeurs?? Je te souhaite courage... et santé !


Affectueuxbizzoudouxx


de Jeanne



O
Bonjour Jeanne,
Quelle belle lecture que voilà, l'oncle Jacques en fait de vertes et de pas mures, un vrai pirate !!! Retrouver sa trace par le biais d'un tiroir secret, secret par excellence...
Belle fin de journée
Olga
Répondre
M


Ta visite ainsi que ton gentil commentaire  me touche beaucoup et je te remercie !


Au coeur des mots.. joli comme titre de blog !


Belle soirée à toi.*


Amitiés de Jeanne



S
Je viens de te mettre un long commentaire mais il n'apparaît pas ..mystèèèèèèèère !
J'espère que ce n'est pas ce "Jacques X" qui s'est amusé à l'emporter .................rires !
Bisous : sabine.
Répondre
M


Il a bien été pris en compte ce gentil message qui fut un plaisir à lire... le grand Jacques se tient à carreaux hihihi !


Bizzoux à toi Sabine..


de Jeanne



S
Réellement captivant .......J'ai cru un moment que ce "Jacques X" s'était recyclé dans l'ébénisterie (dans la vie, tout peut tellement arriver !).
J'aime la façon dont cette lettre a été retrouvée, qui reflète tout à fait chacun de nos chemins de vie où rien n'est anodin, rien ne se produit par hasard !
Des tas de signes nous mènent toujours, inscrits depuis la nuit des temps ....
Notre vie est un grand livre à décrypter .......
A bientôt, m'amzelle, et douce journée : sabine.
Répondre
M


C'est un bonheur de lire ce gentil commentaire. Je pense comme toi... un jour ou l'autre tout remonte à la surface, c'est pour cela qu'il n'est pas nécessaire de ce faire prendre pour ce que nous
ne sommes pas !


Je crois aux signes.. et on ne peut échapper à notre destin ! Merci beaucoup pour ce partage.


Avec amitiés, je t'embrasse.


Jeanne



C
C'est sous des larmes de pluie que je viens te souhaiter une bonne journée gros bisous
Répondre
M


Pas de jalousie... il pleut ici aussi !


Je te souhaite une journée bien au sec.. et je t'embrasse



S
On se croirait dans un roman...et la suite...on a envie de tourner les pages...vers la Thaïlande... Très réussi ton défi. Bisous. Suzâme
Répondre
M


Merci Suzâme de ton gentil commentaire et de ta visite..


Je file chez toi et t'envoie un énorme bizou !


Jeanne



A
et ben zut alors ... il existait en vrai de vrai ...
c'était super intéressant à lire
bises
Répondre
M


Tu n'avais donc pas lu Paris Soir du 30 Février 1009 ? C'était Pourtant en première page... hihihi


Je suis heureuse d'avoir eu ta visite et lu ton commentaire je teremercie beaucoup.


Bizzoudouxx de Jeanne



L
Bonjour Jeanne,

Un grand bravo pour cette prose magnifique. Voilà un défi parfaitement relevé. Un vrai plaisir de lecture. Merci et bises bien amicales.

Henri.
Répondre
M


Bonsoir Cher Henri...


Si tu pouvais me voir lisant ton commentaire.. le rouge du plaisir a inondé mes joues ! *


C'est un tel bonheur de participer...


.....De lire les commentaires.. d'y répondre.. de sentir les émotions et les sentiments  transparent dans tous ces écrits qui sont d'une générosité, d'une gentillesse énorme
qui comblent avec bonheur, certains vides de la vie.


Je te dis un grand merci.


Jeanne



F
bonne semaine
Répondre
M


Merci d'être passée me voir.. Semaine pluvieuse et grise ici !


Amitiés et biz de Jeanne



A
j'ai lu jusqu'au bout .. intriguée, charmée.
Ah ce coquin de Jacques
bonne soirée
Répondre
M


Merci pour l'intérêt porté à l'histoire de l'escros que fut mon grand oncle Jacques.. Je n'en suis pas fière!


Amitiés et Bisous de Jeanne



M
Beaucoup d'imagination et bien sûr des arnaques, les ingrédients d'une bonne histoire sont là!
Répondre
M


Ah il y aurait beaucoup à en dire et en rajouter.. et à modifier aussi !!


Merci Mansfield d'être passée.. je file chez toi.


Bisous de Jeanne



U
... Ce Jacques est bien filou, en effet. Et même au bout du monde, son démon ne l'a pas lâché ! Marrant qu'on l'ait retrouvé dans un tiroir !
Répondre
M


Ah! Soir Bleu.. lorsqu'un démon nous tient... c'est mordant !


Je suis heureuse d'avoir reçu  visite et commentaire Merci beaucoup..


A une autre fois.. Bises de Jeanne



E
en voilà une histoire romanesque digne des grands récits d'autrefois, bravo
Répondre
M


Je suis enchantée de savoir que mon texte farfelu ait pu te plaire ! Merci


Amitiés de Jeanne



M
je ne dirai que deux mots: la suite! la suite! la suite! c'était très sympa cette histoire !merci à toi
Répondre
M


Ah! Marie.. les temps se sont éloignés.. pourrons nous savoir ? La constellation d'Orion dont parlait Lénaïg ce matin n'a pas encore été entièrement fouillée.. il reste des zones d'ombres et
l'oncle Jacques est certainement dans cette galaxie tentant de faire d'autres victimes ???


Bien à toi... avec de gros bisous


Jeanne



M
Bonjour

Un récit qui sonne tellement vrai. Des jacques X, il y en a toujours un qui sommeille (ou pas d'ailleurs) dans chaque famille. Celui-là a su tirer son épingle du jeu visiblement !
belle journée
Répondre
M


Il faut toujours se méfier des oncles Jacques...


Je suis heureuse que ma petite histoire...de famille ait pu te plaire... Merci!


Belle journée à toi aussi


Jeanne



M
bien étrange tout ça en effet!!!
Répondre
M


C'est certain .. et on en attendait pas moins n'est-ce pas !



J
ah non c'est pas juste j'attends la suite tu ne vas pas me laisser baver devant l'écran !
bravo , on doit bien retrouver des squelettes dans les placards (armoires) encore aujourd'hui
bizzzzzzzzzz Jeanne
Répondre
M


... oh oui... il y en a tous les jours dans les magazines.. du vécu !


Je suis heureuse de savoir que cette histoire dont je ne voyais pas la fin, t'aies tenue un peu en haleine !


Merci beaucoup!


Bisous de Jeanne



J
Parfois ne vaut-il pas mieux ! Merci Jeanne.... Bon lundi Croqueurs, bises de JB
Répondre
M


Chère Jill ! C'est vrai, parfois il est préférable de ne pas savoir !


.. et moi je ne savais pas non plus ou cela devait s'arrêter... la folie!


Amitiés et bisous de Jeanne



E
dommage que le mystère reste complet ...tu m'as "alléchée" par l histoire ...
belle journée à toi
bisous
Répondre
M


Je suis très honorée de savoir que tu aies aimé mon histoire cousue de fil blanc !


Merci.. amitiés et gros bisous de Jeanne



C
Les oncles inspirent : chez moi aussi, un oncle a disparu. Bel anarcoeur que le vôtre !
Répondre
M


Ah oui... dans le genre.. il était champion !


Je file voir chez toi ce que la famille a de caché dans les tiroirs..


Amitiés d'une croqueuse.. et big bisous


Jeanne