UN OISEAU CHANTE de Guillaume Apollinaire

Publié le par M'amzelle Jeanne

UN OISEAU CHANTE  de Guillaume Apollinaire

UN OISEAU CHANTE

Un oiseau chante ne sait où,
C'est je crois ton âme qui veille
Parmi tous les soldats d'un sou
Et l'oiseau charme mes oreilles

Écoute, il chante tendrement
Je ne sais pas sur quelle branche
Et partout il va me charmant
Nuit et jour, semaine et dimanche

Mais que dire de cet oiseau
Que dire des métamorphoses
De l'âme en chant dans l'arbrisseau
Du cœur en ciel, du ciel en roses ?

L'oiseau des soldats c'est l'amour,
Et mon amour c'est une fille,
La rose est moins parfaite et pour
Moi seul l'oiseau bleu s'égosille.

Oiseau bleu comme le cœur bleu
De mon amour au coeur céleste,
Ton chant si doux répète-le
A la mitrailleuse funeste

Qui claque à l'horizon et puis
Sont-ce les astres que l'on sème ?
Ainsi vont les jours et les nuits,
Amour bleu comme le cœur même.

(Calligrammes, Edit. de la Nouvelle Revue française)
 

J' ai eu la chance l'an dernier d'avoir un cadeau exceptionnel  pour mon 88 eime anniversaire
Ma chère petite fille Léa et son compagnon m'ont invité à passer un mois en leur compagnie dans la superbe ville ou ils travaillent: Moscou..
Pour moi ce fut fabuleux de vivre cette expérience, en fauteuil roulant; la marche étant déjà très difficile pour moi. Mon arrière petite fille Mia, âgée de 8 ans se faisait un plaisir de pousser le fauteuil dans les superbes salles de musées,  me faisant part de ses choix.et servant d'interprète
J'ai rencontré leurs amis, leurs voisins et ce ne fut que bonheur.
Une jeune femme Tatiana m'a particulièrement touchée.
Parlant un français sans une ombre d'accent, elle travaille à l'Université de Moscou dans l' Association de l'Amitié entre les peuples.
Nous nous retrouvons depuis dans les pages FB et pour le printemps des poètes, elle m'a demandé si je voudrais participer à son concours en lui envoyant une vidéo..
Ce qui fut fait rapidement, avec l'aide de mes petits enfants d'ici.
Le choix a été fait au hasard et le poème qui par moi fut lu est celui ci-dessus recopié de Guillaume Apollinaire.
Ainsi les élèves de Tatiana ont pu me voir devant ma cheminée et m'entendre sur grand écran dans une des salles de l'Université de Moscou.........
Pas mal non

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour Jeanne,

Quel magnifique poème! On ne se lasse pas de lire cet homme de talent!
Quel beau souvenir aussi que tu partages avec nous. beaucoup d'émotion
Bises de bon dimanche
Répondre
M
Chère Martine !
Ta visite me fait un très grand plaisir.. me donne l'occasion de revoir ce que j'ai adoré,
revivre mon voyage exceptionnel et le partage par vidéo interposée !
Je "ne nourris plus" mon blog.. pas le temps !! Figures toi que je me suis mise à écrire
les souvenirs de mon village et qu'un joli petit livre va sortir prochainement grâce
à l'amitié de deux amis l'une apporte photos et cartes postales, l'autre l'édition !!
Je suis heureuse d'avoir pu être épaulée.. seule on est pas grand chose;.
C'est l'amitié .. l'Amour des uns et de autres qui créé la réussite.
Bon dimanche Martine !
J
très beau poème en effet un bien beau choix pour porter les paroles d'Apollinaire si loin bises
Répondre
J
Quelle chance ... j'ai une passion pour Appolinaire depuis que mon père m'a offert il y a bien longtemps ses oeuvres dans une superbes édition avec des fac-similé...
je t'embrasse Jeanne
Répondre
M
Merci chère Josette... merci pour ton partage.. pour m'avoir lu ! Pauvre Apollinaire ..qui n'avait rien d'un va-t-en guerre.. et qui a du souffrir de ses blessures puis de partir ! Nous laissant orphelins de notre destinée conduite par des "buveurs de sang" des marchands de canons !! Je suis contre tous ces étalages.. ces remises de médailles.. Ces causeries si creuses.. Le bien être de l'homme ne réside pas dans la "lutte finale.." qui n'a jamais de cesse.. jamais de fin !
Je t'embrasse très fort.
D
Magnifique poème où la vie a raison de la mort. Félicitations pour tes aventures moscovites et internet. Bises et merci
Répondre
M
Chère Andrée.. je te remercie beaucoup de a fidélité , de tes mots gentils.. Je ne t'ai pas toujours répondu étant devenue.. comme ce grand animal que l'on nomme le paresseux.. Je suis lente.. devenue d'une lenteur incroyable
Et pourtant ce matin.. sachant que mes petites filles venaient manger avec moi.. je me suis levée à 4 heures du matin pour pouvoir préparer.. en temps voulu.. et me reposer entre deux activités.. Et ce fut adorable !!
Elles vont passer la nuit chez moi.. et repartir vers leurs destinées. Encore quelques mois à Moscou puis retour !
Oui, je suis persuadée que la vie à raison de la mort.. et que l'Amour gagne toujours.
Merci Andrée.. je te souhaite beaucoup de grands bonheurs.. et nombreux petits plaisir !
J
Je viens de trouver le calligramme de ce poème , il est tres beau http://catherinelepicard.blogspot.com/2010/03/calligrammes.html
Merci pour cette participation au défi 220 des croqueurs .
Bonne journée .
Bises
Répondre
M
Merci Jazzy57.. pour le lien ! Effectivement ce calligramme est magnifique ;. Comment peut-on arriver a faire des si jolis dessins avec des lettres?? J'ai beaucoup de difficultés à terminer un défi et si en plus Le Blogue me met des bâtons dans les roues cela ne va plus.. Notre amie Domi a été charmante de bien vouloir m'accepter chez elle !
Merci d'avoir lu.. et merci de votre commentaire !
Bisous
J
quel beau poème ! on n'imagine pas le poète écrire cela dans sa tranchée !
et merci pour l'anecdote émouvante
bises
Répondre
M
... ? Je ne vois plus la réponse que je j'ai faite ce matin.. une erreur.. une fausse manœuvre ?
J'espère que tu as reçu..
Simplement je te remercie d'être passée et te souhaite un Premier Mai de douces senteurs et de tendresse
J
Une lecture qui a du enchanter ta petite fille et toutes les élèves de Tatiana .
Une belle façon de célébrer le printemps des poètes .
Bonne soirée
Bises
Répondre
M
J'ai fait une réponse à ton gentil commentaire, qui est allée se classer dans un autre endroit que celui qui devait être ??
Mon arrière petite fille ne va pas encore à l'université.. elle a 8 ans! Ce sont les élèves de mon amie Tatiana qui ont eu cette lecture par vidéo sur grand écran dans une salle de l'Université de Moscou... voilà voilà un moment non prévu et unique pour moi !
Merci Jazzy57.. je te souhaite une tendre journée un joli Premier mai !
D
c'était pour le nouvel 1981... tu vois et Moscou était grise et les gens faisaient la queue devant les magasins, et déjà il y a avait des délinquants dans les immeubles, dans les grands hôtels on ne se sentait pas en sécurité, des revendeurs t'accostaient pour vendre des tas de chose. Je me souviens que la soupe était servie dans la salle de restaurant mais nous n'avions pas le droit d'entrer tant que ce n'était pas l'heure !!! te dire que la soupe était froide en arrivant. Notre jeune guide était adorable et nous les Français, (un groupe appréciant l'économique et l'autre l'art) ... Nous sommes restées 2/3 jours .. je n'ai pas voulu voir le tombeau de Lénine, préférant la belle petite église au fond de la place et aller au Goum. Ensuite l'Arménie et la Géorgie où (c'est le Sud) les gens étaient plus détendus. Bises ; je trouverai certainement Moscou bien changée.
Répondre
M
Chère Andrée... quel changement d'atmosphère entre ta visite de I981.. et ce que j'ai vécu ! En 37 ans ils ont fait une ambiance tellement différente. Tu te souviens parfaitement des détails et en fait une description intéressante!
Le Goum.. un émerveillent de marchandises différentes aux noms prestigieux.. aux prix cependant très élevés..La Géorgie me semble être un pays de cocagne aux fruits excellents...Merci pour cette belle et intéressante réponse !
L
Coucou Jeanne, merci beaucoup, et pour le choix du poème et pour ta lecture aux étudiants de Moscou. En verrons-nous une vidéo, sur facebook ? Gros bisous.
Répondre
M
P.S Je veux dire sur ma page principale Face Book.. avant fin Mars il me semble ??
M
Merci pour ta visite chère Hélène...
Cette Vidéo a été mise sur mon blog par Tatiana voici plus d'un mois, je viens de tenter de la retrouver sans succès..
C'était vraiment exceptionnel et surtout très amusant de participer de loin au printemps des poètes de Moscou !!
Je t'embrasse tendrement.
E
Une tres belle et touchante histoire accompagne ton choix de poème Jeanne, merci.
bises
Répondre
M
Églantine Lilas... Un grand bonjour ..! heureuse de te revoir passer sur mon blog.. Il me semble qu'il y a bien longtemps que nous ne nous sommes croisées.. Le temps passe si vite.. j'ai l'impression de tourner en rond.. surtout depuis que ma marche devient inexistante! Ce matin je pensais à une réflexion que ma grand mère me faisait : "toi t'as vite fait de faire un tour" et bien le tour.. il sse fait en deux fois maintenant !! Il vaut mieux en rire ..
J'espère que tu vas très bien et je t'envoie de tendres pensées !
Z
Merci Jeanne pour ce superbe poème. Bisous et bon vendredi
Répondre
M
C'est vrai que ce poète a un joli répertoire.. parlant des douleurs de guerre, d'amitiés.
Mais je l'ai pris au hasard.. celui qui fait bien les choses !!
Passe un doux week end Zaza.. Je t'envoie de tendres pensées et te remercie d'être passée !
D
félicitations ; très beau poème et très triste aussi car rappelant ces temps anciens qui ne doivent jamais revenir.
Moscou, j'y suis allée, il y a bien, bien longtemps et au lieu de visiter le musée moderne des réalisations économiques, un petit groupe est parti dans un musée au plancher ciré admirer des oeuvres de Van Gogh.
Et tu as du passer un très bon moment là bas. Bises
Répondre
M
Pauvre Poète.. mort des suites de blessures de la guerre 14/18.. As-tu aimé Moscou..;en quelle année c'était ?
Moi j'ai adoré.. mais j'étais dans un superbe contexte.. avec mes petits enfants. C'était I7 Juin/16 Juillet 17 Il faisait un temps superbe, et la ville m'a paru splendide.. ses habitants d'une étonnante gentillesse pour la grand mère que je suis !!
J'ai tout vu !! enfin presque parce qu'il y a tant à voir et à apprécier Merci pour ta visite chez moi chère Andrée !!
Avec tendresse je t'envoie un gros bisou.
O
Joli poème et belle histoire que tu nous racontes là Jeanne . Tu n'as plus des jambes vigoureuses mais ton coeur l'est !
Répondre
M
Heureuse de lire ton chaleureux commentaire... un tendre Merci !
C
SUPER, Jeanne !
Mille bravos !
Grosses bises♥
Répondre
J
F o r m i d a b l e
Une vie si bien remplie avec des petits enfants chéris
Et des oiseaux sans ailes brisées qui portent la paix comme une colombe
Je t'embrasse
Répondre
M
Heureuse de savoir que de mon escapade de l'an dernier .. tu aies choisi cette exclamation..C'était vraiment cela FORMIDABLE!
Et le poème était vraiment celui qu'il fallait...Ce voyage et les détails m'ont toujours semblés être choisis pour moi à la minute voulue..
Amitiés et tendre bisou
E
quelle belle histoire, et que de bonheur pour toi et ces personnes ! et l'oiseau contre la mitraillette superbe, bien sur
Répondre
M
Bonsoir Emma.. je suis heureuse de te lire ce soir.. heureuse de partager mon histoire incroyable faite de tendresse!
Je n'ai rien choisi.. tout semble être sorti du chapeau à l'heure dite..Car le choix de ce poème qui était exactement ce qu'il fallait dire à été fait à l'aveugle.. la page s'est ouverte.. je n'avais pas le temps pas le temps de choisir autre chose !
Bonne soirée.. je t'embrasse au plaisir de se lire encore ;;
Z
Quel cadeau inestimable tu viens de leur offrir Jeanne, c'est magnifique. Bravo.
Bises et bonne soirée
Répondre
M
Je suis enchantée.. de ton commentaire... Merci ma Zaza !
Oui, je suis consciente que j'ai beaucoup de chance.. et cette chance court court ne la laissons pas filer !
(sur l'air le bonheur est dans le pré... héhé )
Bisous tendres.. bonne soirée !