Monsieur Qu'Ennedy

Publié le par M'amzelle Jeanne

Image proposée par

MILETUNE

Texte déposé sur le site

 

 

download

 

 

Monsieur Qu'Ennedi.

Où a-t-il donc posé son chevalet ce bon monsieur Qu'Ennedi
Je ne reconnais ni la lumière de la Suisse ni celle du Tyrol
peut-être dans un village de  la Nouvelle Angleterre
ou dans un région canadienne lointaine?
Sa palette pose des couleurs franches,
cependant très soutenues.
Les ombres sont très marquées.
L'église est importante dans ce paysage
qui pourtant donne
 l'impression d'être esseulé
et ne semble compter que peu d 'âmes.
Les maisons se blottissent
dans des creux, des plis de terrains
pour mieux se protéger
des vents,
 des intempéries hivernales.
Très attachant
ce tableau est net et pur,
sans fioritures
Un peu enfantin peut-être
Reflet d'une époque d'un certain courant
Nord Américain

de M'mamzelle Jeanne

Publié dans POEMES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ton analyse est très juste : un mélange d'art naïf et de réalisme à la Hopper.
Répondre
M


Frédéric LEIGHTON est son nom me dit Jill Bill !
Merci pour ta visite, ton commentaire  agréable.
Bonne soirée et au plaisir de te lire encore



L
très propre ! Trop peut-être ?
Répondre
M


... ils avaient passés le Kaarcher avant !



T
Son trait très épuré en fait un bien joli tableau
Et ce merveilleux poème de ta composition qui l'accompagne
Douce journée Jeanne
Bisous
timilo
Répondre
M


Bonsoir cher ami Thierry..
Je repond avec retard.. un peu déphasée ces jours ci..(?)
Je te vois sur FB tu es toujours très actif
C'est fabuleux l'entrain que tu dégages..
Je te remercie d'être venu et de m'avoir laissé ce gentil commentaire.
Bonne soirée et au plaisir de se lire encore


Bisous



O
C'est un tableau qui montre, sans laisser vraiment la porte ouverte à l'imagination. Il me semble que le peintre dit : "Voilà, c'est comme ça, c'est ce que je vois..."
J'aime lorsque tu parles des maisons qui se blottissent dans les plis du terrain... C'est doux et chaleureux...
Gros bisous à toi Jeanne
Répondre
M


Avec retard, je viens  te dire combien ton commentaire m'avait apporté une bouffée de joie
Merci beaucoup et au plaisir de se lire encore.
Bonne soirée Oxygène, je t'embrasse.



L
Coucou Jeanne, je viens de te lire et de te poser un commentaire sur Miletune. Gros bisous !
Répondre
M


Trés en retard pour répondre aux gentils commentaires.. Je suis un peu ralentie en ce moment et regrette de ne pouvoir suivre les élucubrations de tes amies Marie Louve, Di et compagnie.
J'ai une passion pour le site de Haïkus.. Nous reparlerons de tout cela n'est-ce pas !
Je t'embrasse bien fort ma belle amie... et te souhaite une belle soirée



M
merci de nous faire rêver en associant tes mots à cette image!
Répondre
M


A bientôt chère Marie Flo !!



J
Voui Jeanne lu sur et Miletune... Je ne sais te répondre non plus mais il peint bien monsieur Raymond... et demain, au lac, des cygnes, qui sait ! Clin d'oeil de jill, bises
Répondre
M


Ah! chère Jill..
Je me répète ! L'âge vois-tu.. c'est l'âge!
Bonne soirée à toi..
......sous la pluie et le froid ici !!!



F
un paysage qui sort de son imagination peut être
Répondre
M


Je le pense aussi.. mais il est bien morne et triste !