Pour le COUCOU DU HAIKU: Nid d'Oiseau

Publié le par M'amzelle Jeanne

 

C'est  sous la houlette

de Jill Bill
que nous allons parler
de Nid d'oiseau

 

 

 

Hokuzai---oiseau.jpg





A la Saint Joseph
Mariage des petits oiseaux

Disait ma maman !



*************************************

 

Vite.. vite.. le temps presse

La porte de grange ouverte
Oh!  un nid est là !

un peu de fouin, de duvet
de mortier pour  étayer


PS: Saint joseph le I9 Mars
Les hirondelles font leur nid dans des granges/écuries où il y a ou avait du bétail
Le mortier est un mélange de leur salive (mucus musilagineux) et de terre
Elles reviennent chaque année au même endroit....
Sauf accident pendant le long voyage !!

Publié dans HAIKUS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Eh oui le retour des oiseaux et de leurs nids ... bientôt ... Ils chantent déjà beaucoup dans la journée bises
Répondre
J
nous attendons le retour des hirondelles Jeanne
je t'embrasse
Répondre
M
Pauvre petite que d’efforts pour elle ce long voyage, toutes les embûches..
Si petite, fragile
Et pourtant forte et fidèle
Ne se plaignant pas

Belle leçon pour nous humain
Toujours à se plaindre, gémir !

Cadeau Josette ! tout frais ce haïku minute !
D
Et oui le mariage des oiseaux ! Je commémore ce jour chaque année. Bises
Répondre
M
heureuse de te lire chère Andrée... Merci pour ton passage et ta fidélité !
Je viens de relire un petit RONDELETS petits ronds coeur que tu m'a envoyé le 14 Janvier 2013
Que c'était adorable !
Bonne santé.. Prends soin de toi !
S
Oh non, de grâce, pas d'accident !

Tu nous les rends si bougrement attachantes, jeanne, au coeur de ce billet doux, câlin à souhait !!!

Lyre-rondes-d'elles ...........comme je les vois danser, de toute leur légèreté, sur ma harpe celte !

J'ignorais tout cela ...la salive, le mortier : mais QUE D'AMOUR dans la conception de ce nid !!!

Merci, Jeanne, pour cet instant purement délicieux, je t'embrasse très fort : sabine.
Répondre
M


Heureuse de te lire chère Sabine.. Merci pour ce passage !
Pauvres petites  "Lyre-rondes-d'elles" savons nous comment elles peuvent traverser l'océan, les terres en feu...elles font de milliers de kilomètres.. avec leur petit coeur qui doit battre
si fort!
Je suis admirative de leur courage, de leur fidélité à la grange qui les ont vues naitre!!
Elles sont merveilleuses.. et sur le podium.. je leur donne la médaille d'Or !!
Je t'embrasse très fort Amie lointaine !



C
Des écrits agréables et un article instructif à la fois !
Merci pour cette information concernant la St Joseph...
Pas encore d'hirondelles à l'horizon ici.
Bon week-end,
Cathy.
Répondre
L
Bonjour Jeanne, ah oui le printemps montre son nez chez toi, jolis et vrais haïku et tanka et maintenant nous allons attendre le 19 mars avec impatience ! Gros bisous !
Répondre
M
On dit ussi que les hirondelles ramènent le printemps !!!
Bon week-end
Monelle
Répondre
D
la directrice de mon école s'appelait soeur Joseph et nous avions droit à un film l'après midi ... alors c'est gravé à vie ... merci pour des deux textes
bises
Répondre
J
Bonjour Jeanne j'apprends pour la Saint Joseph..;
j'espère que les hirondelles seront fidèles chez toi.
belle journée et bisous
Répondre
C
Quel plaisir de voir revenir ces oiseaux ! mais je trouve qu'il y en a moins qu'avant. Par contre, l'été on voit beaucoup de martinets.
Très jolie composition, bravo.
Amicalement.
Répondre
M
C'est très joli et ça sent le vécu .. j'aime beaucoup ta participation et les notes que tu as précisé

Pluie de printemps -
dans la grange abandonée
glisse une hirondelle

Bises matinales
Marie-Alice
Répondre
E
toute une vie avec nous..la grange ? tu penses bien que j'ai connu!

dans l'étable
les hirondelles volettent
autour de leurs nids

c'est tout simple ...mais vrai !
bonne semaine
Eliane
Répondre
F
A la st Joseph il faut planter le courtillet c'est à dire tous les petits légumes les herbes aromatiques
Répondre
M
Bonjour Jeanne,

Ah! Le joyeux temps des hirondelles, nous l'attendons.
Je me souviens d'un nid curieusement placé: à hauteur de tête, dans le corridor d'un restaurant. Le va et vient des serveurs et des consommateurs ne semblaient pas troubler ces oiseaux! Incroyable
de voir quatre petites têtes attendre le retour des parents. quel souvenir!

Merci Jeanne
Bises de douce journée
Martine
Répondre
J
Merci Jeanne
j'ai connu ces nids dans l'étable
et le retour immuable des hirondelles
Belle journée M'amzelle Jeanne
Répondre
J
Coucou Jeanne... Le 19 mars sous peu nous allons les revoir... Un oiseau en queue de pie que j'aime bien, et enfant nous en avions un nid et mon papa un jour délicatement nous présenta un petit ôté
au nid quelques secondes... un souvenir impérissable... Merci à toi... j'aime ! Bises
Répondre