DEFI n°94 "MELANGE des GENRES"

Publié le par M'amzelle Jeanne

 

th-silence-on-tourne.jpg

       

 
 
 Silence..
On tourne...
Moteur !!

 

Et dans ma tête ça tourne terrible !!
Je ne suis pas cinéphile.. phile.. phile.. Ca me gêne.. ça me gêne!!
Les films que j'ai eu le plaisir d'aller voir son gravés à jamais.. certaines  scéances sont très anciennes.. mais seulement comme un flash et  je ne me souviens jamais du mot de la fin..
Alors comment refaire un sinopsis et donner une autre fin..une autre vie à un film qui a déjà vécu ?
Comment faire évoluer .. "La rivière sans retour" par exemple.. redonner vie à Marilyn Monroe et Robert Mitchum.... Film de 1954  d'Otto Preminger  Aucun retour possible.. trop de morts.. trop de haine. Ils ne pouvaient continuer une autre histoire, le rapide les emmenait.  Sans retour possible..  Pas de flash back!
Quand à Scarlett O'Hara, dans "Autant en emporte le vent.". Rhett Butler ne voulait plus d'elle.. et lui a dit clairement à la fin du film :"Franchement ma chère,  c'est le cadet de mes soucis" ! Elle lui en avait trop fait voir.. Mais qu'ils étaient beaux tout deux..Vivien Leigh et  Clark Gable.. et leur baiser.. Immortel ! On le voit encore sur des affiches de collection. Margaret Mitchell a vraiment fait un beau roman.. et il n'y a rien à ajouter !
Dans un autre cas.. Celui de "Marius et Jeannette",  film de Robert Guédigian 1997. Ariane Ascaride était Jeannette et Gérard Meyland:  Marius. Leur vie à tous deux n'était pas de toutes joies, écorchés par la vie dans les quartiers nord de Marseille, le film décrit la renaissance et la capacité d'être heureux.. Qu'en dire de plus ? Je trouve qu'en rajouter une couche serait trop !
J'ai adoré le film "Ce que le jour doit à la nuit", j'avais lu le roman de Yasmina Kahdra et n'avais qu'une hâte celle de le voir en film.  Alexandre Arcady a réalisé  cette fresque, au mieux de ce qui pouvait être fait ! L'Algérie coloniale, la guerre d'Algérie, le départ des pieds noirs.. Et tout cela nous est dit par un petit garçon de 9 ans Younés, en 1930, qui voit la ferme de son père être brûlée par un incendie criminel. Ils doivent quitter leur terre pour trouver du travail.. qui est rare. L'enfant est confié a son oncle, marié à une Française.. Il devient Jonas et est pied noir. Il découvre l'amitié entre ses quatres amis.. mais aussi la misère des siens... la guerre.. l'injustice... Nous ne pouvons changer ce qui a découlé de tout ce marasme.. et c'est bien dommage !!
Un film beaucoup plus ancien m'a vraiment marqué aussi..  nous l'avons revu de nombreuses fois à la télévision, c'est le "Salaire de la Peur.".film de G.H.Clouzot,  qui se passait au Guatémala en 1951. Avec Yves Montand, Charles Vanel, Peter Van Eyck, Folco Lulli. Dans de  vieux camions tout déglingués pour : Un gros salaire... et aussi celui de la peur ! ces hommes devaient conduire ...pour éteindre le feu d'un puit de pétrole,  400 Kgs de  nitroglycérine.. à convoyer sur des routes improbables,  boueuses et caillouteuses, ce mélange qui au moindre choc pouvait sauter.. se volatiser.. partir en fumée !! Je tremble encore en écrivant la peur qui était ressentie. Dans la poche de l'un d'eux un tiket de métro les faisait rêver de Paris... Pourrais-je encore dévier leur chemin.. le plus simple aurait été que le feu du puits ne s'allume jamais.. mais tout cela est en amont !!
Non je ne pourrai pas écrire un autre sinopsis de ce qui a déjà été fait!
Je pourrais vous citer encore et encore les films qui m'ont troublés,ont  retenus mon attention, amusés mais les fins ont toujours été à mes yeux ce qu'elles devaient être !
Je sens que je vais recevoir un zéro pointé par Hauteclaire notre Maître d'Equipage à Bord de la Communauté , je n'ai pas respecté les consignes!
So sorry !!th-copie-2.jpg


Publié dans DEFIS

Commenter cet article

valdy 03/02/2013 12:22

Tu n'es pas cinéphile mais tu parles des films qui ont marqué le cinéma avec une telle sensibilité qu'on en ressent toute les émotions que le 7ème art sait nous donner ... Bravo à toi pour cet
exercice de style qui n'était pas facile ...
A bientôt Jeanne,
PS : s'il reste une p'tite part de gâteau ....
Bisou
Valdy

M'amzelle Jeanne 03/02/2013 16:20



Mes joues se sont empourprées.. ton compliment me va droit au coeur.
Très fière, (hihi)  je te remercie beaucoup.


Avec mes bisous très doux..  émue de la nouvelle anoncée.
Jeanne



Di 26/01/2013 17:39

J'aime quand tu dis que à tes yeux la fin des films sont ce qu'ils doivent être. Je suis bien d'accord. Mais parfois la fin est si triste qu'elle nous poursuit dans la nuit. Ce que je n'aime pas,
c'est de regarder un film et de comprendre à la fin, qu'il n'y a pas de fin, qu'elle est laissée à la liberté de penser de chacun qui doit faire sa propre fin. Ça me frustre. Alors j'essaie
d'imaginer la fin et ça m'empêche de dormir. Bisous Jeanne.

M'amzelle Jeanne 26/01/2013 19:56



C'est vrai,  tout ce que tu dis je le pense aussi !
C'est comme dans un livre.. je n'en aime pas deviner la fin .. !
Dans tes histoires ce n'est pas le cas,  tout est si imprevisible.. tu as une imagination débordante !
Cela me plait.. mais quelques fois.. chutt.. je ne comprends pas tout !! hihi
J'espère que tu n'as pas trop froid!
Bisous à toi chère amie lointaine !


Jeanne



timilo 24/01/2013 06:42

Un petit coucou matinal je l'avoue mais sincère

Douce journée Jeanne
Bisous
timilo

M'amzelle Jeanne 25/01/2013 15:58



Et moi... avec retard je viens te remercier !
C'est tellement agréable ce petit mot au réveil


J'espère que ta journée est agréable!
je t'embrasse fort



eliane 23/01/2013 18:20

tout à fait d'accord !
nous regardons les Julie Lescaut ,Navarro et autres
j'enregistre ,et nous regardons ça !! on ne nous comprend pas toujours,mais c'est ainsi !!
bonne soirée
Eliane

M'amzelle Jeanne 25/01/2013 16:01



Chère Eliane.. au diable les médias et leurs polémiques.. au diable les films imposés que nous ne pouvons nous passer.. Ecouter le feu craquer dans la cheminée tout en ayant un bon livre sur les
genoux.. quelle  merveilleuse soirée !
Je te souhaite une superbe journée..et une magnifique soirée!


Jeanne



Eliane 23/01/2013 13:49

Chère Jeanne ,
j'aurais bien voulu changer la fin de "Scarlett" ...

la Marquise des Anges ,qui est toujours aussi belle !!
tu nous parles d'un temps que les moins de 20 ans .....
à bientôt
Eliane

M'amzelle Jeanne 23/01/2013 17:47



Oh.. oui nous avons connu de beau film.. notre regard était subjugué par la beauté des acteurs par les costumes, les décors ..  l'histoire aussi qui avait été prise dans un beau roman. Même
les (Tontons Flingeurs) avaient un charme fou ! Je suis triste.. maintenant aucun film ne m'agrée Trop de violence, de crimes, de laisser aller de vulgarité.. de sang à la une ! je ne veux pas
être rabat-joie.. ni dire c'était mieux avant.. Mes yeux ont changés.. c'est tout !


Merci pour ton passage et ton gentil commentaire.