LE HASARD

Publié le par M'amzelle Jeanne

Tout n’est que mystère il faut simplement savoir être à l’écoute !
 
 
 

Après une superbe journée d’automne, la soirée s’annonçait triste et fraiche. Entourée de mon vieux châle mauve,  je commençais à préparer mon repas du soir.

A la porte, la sonnette retentit accompagné d’un rire en cascade qui avalait des mots saccadés :

 Elle est là, elle est là !

Je n’ai pas reconnu de suite Rose France, il y avait si longtemps que je ne l’avais revue, peut-être 30 ans. Je n’avais plus jamais entendu parler d’elle. Une amie commune, Eliane nous avait réunies un moment.  Nos obligations réciproques, le décès d’Eliane, nous ont éloignées sans un bruit.

C’est donc avec bonheur que j’ai ouvert ma porte à « cette bouffée de souvenirs » qui venaient me rendre visite. Nos questions, nos réponses se bousculent, tout va très vite, puis nous parlons d’Eliane.

Eliane savait prédire l’avenir, lire les lignes de la main. Les cartes n’avaient pas de secrets pour elle. Elle était médium. C’était toujours dans l’angoisse que je prenais rendez vous près d’elle et que je repartais confiante et sereine. Elle avait une capacité extraordinaire de prévoir ce que les astres cogitaient pour nous. Les mystères du hasard se laissaient dévoiler !

Eliane nous mettait en confiance, rien n’était impossible pour nous. A l’entendre dire nous avions toutes la « Baraqua »

-.Comment m’as-tu retrouvée ?

-En recherchant tout autre chose. Une personne m’a montré un groupe de photos anciennes, Je n’ai vu que toi et me suis écriée : Je connais cette personne. De suite j’ai pu avoir ton adresse et me voici !

Le hasard comme toujours est au rendez vous !

El Azar : jeu de Dé  que nous tenons dans nos mains avant d’être lancé !

Combien de fois dans le silence j’ai ressenti ces ondes, ces vibrations de forces intenses, ce sentiment d’avoir de la chance.

La chance toute simple de trouver une place de parking devant la porte alors qu’il fait un temps de chien, la chance d’éviter des embûches où de savoir s’en sortir au moindre mal. De savoir  éviter les dépenses, de faire « durer » les objets au maximum de leur usure.

Ridicule peut-être ?  Pas, lorsque les frais de garage où d’autres réparations  sont tellement couteux !

Alors comment expliquer ce sentiment de sécurité qui anime les uns qui se disent chanceux et les autres à qui tous les malheurs du monde leur tombe sur le dos.

Les vibrations que nous émettons ne sont pas le fruit du hasard, cela dépend de nos qualités de penser positivement.

La chance, la malchance tout dépend de l’importance dont on mesure la richesse, les détails, les biens vitaux de chaque  jour.

Pour l’un sauver sa vie est une chance extraordinaire  pour l’autre s’il lui est refusé un joujou  c’est un désastre.

La vie est phénoménale !

  Etre là au bon endroit, au moment précis et décrocher un job convoité c’est extraordinaire.

 Les rencontres sont des hasards. Venir au monde est un hasard

  Pourquoi deux personnes que tout éloigne se lient un instant.

Que l’un, effleure le rêve qu’une vie à deux commence, alors que l’autre ne pense qu’à un plaisir de passage.

Dans l’ivresse de la jeunesse, dans un hasard improbable un embryon de vie, cependant vient d’être conçu la vie vient d’être donnée.

Comment les vibrations de deux pôles différents et éloignés les unes des autres ont-elles pu programmer une réalisation jamais pensée, un effet positif dans une recherche improbable. 

Pourtant, durant ma vie combien de fois j’ai pu apprécier dans des petits  détails les largesses, que d’autres appelleraient bénédictions du hasard alors que d’autres partiraient en haussant les épaules !

 

 

Et c'est le hasard qui m'a fait retrouver ce texte, écrit il y a quelques années !! 

 

Publié dans PETITES NOUVELLES

Commenter cet article

leblogdhenri.over-blog.com 13/08/2012 10:15

Bonjour Jeanne,

Comme j'ai aimé ton texte. Le hasard ? je crois que "le hasard fait bien les choses" L'espoir est essentiel dans la vie. Des coups durs nous en avons tous eus, mais lorsque l'on croit en la chance
celle-ci refait surface au bon moment. Hasard ? peut-être mais il faut toujours y croire. Bises bien amicales.

Henri.

M'amzelle Jeanne 13/08/2012 14:05



Cher Henri, Ton commentaire me conforte dans l'idée qu'il faut toujours espérer, ne jamais avoir peur de l'avenir et d'avancer vers demain l'espoir au coeur.. Un grand merci !


Bonne journée ensoleillée et amitiés de


Jeanne



Lenaïg 13/08/2012 09:26

Bonjour Jeanne. Ton hasard est bien séduisant, fascinant, j'aime beaucoup ton essai ! Ce hasard peut, je crois, prendre d'autres noms ... Tu as raison, si on l'aide un peu, ce hasard, si on le
favorise sans forcément y penser, il fait bien les choses. Grosses bises.

M'amzelle Jeanne 13/08/2012 10:06



Heureuse de te lire ce matin.. oui, je pense qu'il faut être "à l'écoute" tout simplement.


Nous allons avoir une belle journée !


Bizzouxx



andrée 12/08/2012 21:24

j'aime comme toi, ces moments de hasard, de coincidence qui conforte mon espérance dans cet univers
bises

M'amzelle Jeanne 13/08/2012 00:56



.. et l'on se sent mieux .. n'est-ce pas ? Plus de peur.. simplement la confiance en tout !


Belle nuit et gros bisous


Jeanne



Hélène Carle 11/08/2012 23:50

Et je le lis avec la main du ¨hasard¨ dans la mienne!

Hélène*

M'amzelle Jeanne 12/08/2012 06:20



Formidable !!


La nuit étoilée nous apporte une belle journée..


Jeanne.