Juste pour le plaisir........un deuxième essai au DUO défi n°117

Publié le par M'amzelle Jeanne

Je me rends compte que ce duo a eu beaucoup de succès

j'espère ne pas vous fatiguer

si je vous envoie

ce deuxième récit !
Bravo à tous, 

vos récits ont été extraordinaires

très agréables à lire

plaisant autant

les uns que les autres

Le défi n'est pas fermé,

il peut y avoir d'autres envois
pour notre plus grand bonheur

Merci !

 

 

 

 

..........pour  vous parler de la rencontre improbable de :

LOUIS XIV et ALAIN DELON !

 

 

220px-Louis_XIV_1666_Charles_le_Brun.jpg

 

 

14 Juillet (?)
Quel splendide jour de fête...
dans les jardins de l'Elysée pour la garden party !
le fast était grandiose

le soleil .. chaleureux éblouissait

Alain Delon comme souvent, semble bouder l'assemblée
il se remémore l'un de ses  films
"Le plein soleil"
tourné il y a déjà si longtemps
Dans l'ombre
il voit un personnage se dissimuler
Ce n'est pourtant pas Carnaval se dit-il
Un homme ayant longue perruque et béret emplumé,  vêtements dorés
bas rouge et souliers fins

Il semble maugréer!
Alain s'approche, regarde de pied en cape cet intrigeant
"Vous tournez un film en ce moment ?
Vous me semblez bien perdu !"
Je ne sais ce qui m'arrive..

Je me promenais sur les "champslabourés"

dans les dépendances de mes appartements,
  quartier du Marais

Et voilà que je tombe sur une bande de manants,

qui sur mes terres,

   jouent de la musique ne ressemblant  en rien à celle de mes menuets

Je n'y comprends rien....
Alain Delon baisse un peu la tête pour regarder mieux de côté

et d'un seul coup lui dit avec son grand sourire habituel,
en faisant une large courbette
 Ne seriez-vous  pas, par hasard

Le roi Soleil ?
C'est effectivement comme les manants me nomme
Mais, je suis votre Sire
LOUIS XIV

en personne
Et suis époustoufflé de voir la démence de mes sujets
Qui gouverne donc ce chavarri
Sire, répond Alain
Vous venez de faire un bond dans le temps de 4 siècles au moins!
Le peuple n'a plus de roi, mais un président,
élu démocratiquement,

le peuple n'est  plus appelé  "manants"

mais  citoyens
Je me présente:  Alain Delon
comédien, jouant des pièces que vous aimeriez sans doute

Vous qui aimiez la fête, les femmes

qui avez promu les arts..!

J'aime, quelques fois jouer les rois
Et près des femmes, je me suis taillé

moi aussi

un joli succés...
Je vais aller vous chercher une petite coupe de champagne

nous devons célébrer notre rencontre !

Ne partez pas,  je reviens...

A son retour les mains chargées de petits fours

et de champagne

Alain ne retrouva plus son improbable interlocuteur,

Le roi soleil avait disparuALAIN-DELON.jpg

Publié dans DEFIS

Commenter cet article

rouergat 27/02/2014 08:10

Bonjour Jeanne
Bien écrit, on ne s'enlace pas tu peu faire d'autres duos

timilo 27/02/2014 05:34

Joliment pensé et écrit
Bravo Jeanne
Douce journée
BISOUS
timilo

Carole 26/02/2014 20:04

Quand deux rois se rencontrent, il faut bien qu'il y en ait un qui tourne les talons... Mais j'aurais préféré que ce soit Delon, tout de même.

ozymandias 26/02/2014 14:25

deux prétentieux face à face, fallait y penser ... le Roi Soleil disait "nous"....... et Alain Delon ???
ici le roi soleil revient et repart
c'est tres bien imaginé ton texte... je te félicite Jeanne
je t'embrasse prends soin de toi
joelle

Martine 25/02/2014 21:19

Bonsoir Jeanne,

Sacrément bien imaginé. Un face à face entre deux monstres sacrés!
Bra-vo! j'ai beaucoup apprécié
Bises
martine