Défis n°102 " Les glaneuses"

Publié le par M'amzelle Jeanne

Les-glaneuses-de-Millet.jpg

 Jill est à la barre de la Coquille des Croqueurs de Mots!

"LES GLANEUSES"


"Paysan je suis né, paysan je mourrai..
Je resterai sur mon terroir sans reculer d'un sabot.."


Jean François Millet  (4/10/1814 - 20/01/1875)
Fondateur de l'école de Barbizon
.

Ce tableau  a marqué les années  de la fin 19°siècle  jusqu'au début du dernier!
Par Millet, le monde paysan a été mis à l'honneur, chaque foyer paysan d'alors possèdait la reproduction de ce tableau "Les Glaneuses" ou  celui de "l'Angélus" collé sur du carton bouilli ou  toile marouflée, ou reproduit dans les calendriers des postes.
Ce tableau de Jean François Millet  a  immortalisé  la vie aux champs.
"Les Glaneuses" ont été peintes en I857, il fut présenté la même année au Salon d'Automne, c'est une oeuvre sobre.
Cependant les couleurs sont vives et belles, elles représentent la splendeur de l'été, et également la misère des pauvres femmes dont le droit de glaner était strictement réglementé.
"
Elles cueillent l'aumône du hasard" "Elles glanent leur pain miette à miette"
En ce temps il n'était possible de glaner qu'avec un certificat d'indigence.
Ainsi Millet peint le bas de l'échelle sociale.
C'est un tableau emblématique de la paysannerie française du second empire, ou le peuple rural  est appauvri. Une révolution populaire est menaçante.
BANSKY, a tagué l'original et fait sortir le personnage de droite du cadre de la toile, pour le représenter fumant une cigarette.

L'oeuvre ainsi changée a été exposée en 2009 au musée de Bristol.
Les machines ont remplacés l'homme et les chevaux, en une nuit des hectares sont fauchés, ramassés.. et quelques fois labourés et resemés.. ensemencés .! Un seul homme sur ces énormes engins..  remplace les gens de moisson..
Les fermes en ce temps bourdonnaient comme une ruche, des hommes venaient avec leur baluchon pour se faire embaucher à la journée !
Ils sont tous partis à la ville.. dans des usines qui maintenant les mettent sur le pavé !

Un retour a la terre semble être impossible..

Publié dans DEFIS

Commenter cet article

Harmonie 37 14/05/2013 16:54

Toujours très intéressant de resituer l'oeuvre dans son contexte.

J'ai adoré cette page, merci.

Gros bisous Jeanne

M'amzelle Jeanne 15/05/2013 11:18



Heureuse de lire ton commentaire chère Harmonie !
Je t'envoie un gros bisou aussi !!



Lenaïg 14/05/2013 14:07

Lu, Jeanne, merci beaucoup pour ce contexte historique et actuel et ton éclairage philosophique. Gros bisous.

timilo 14/05/2013 06:41

J'aime tout ce qui touche à la terre
Mon père était vigneron et me voilà reprenant le flambeau
L'atavisme ... JE PENSE
Douce journée Jeanne
Bisous
timilo

M'amzelle Jeanne 14/05/2013 07:35



Cher ami.. toujours si présent et ponctuel ..Merci!
La terre  et  le bon sens paysan,(!) c'est ce que nos parents nous ont legués.. Nous devons donc  apprécier le bon vin, la bonne "chair", la joie.. l'amour! c'est pourquoi nous
sommes là à chanter les louanges du  travail des uns et des autres et de ce Monsieur Millet et de son tableau qui représente le travail difficile et ingrat que fut celui de nos anciens.. Ne
les oublions pas .. mais vivons pleinement cette vie qui nous a été  donnée !
Je te souhaite une magnifique journée et avec amitiés t'envoie un big bisou!



Nadezda 13/05/2013 23:25

Très beau billet, merci !

M'amzelle Jeanne 14/05/2013 07:07



Quel magnifique commentaire..Merci !
je reviens de chez toi.. et je suis enchantée..
Belle journée à toi  Nadezda !


 


P.S et ma petite fille qui parle Bulgare me dit Nadezda veut dire Espoir!



Nounedeb 13/05/2013 17:46

Bravo, tout est dit. Ne perdons pas espoir: de jeunes agriculteurs choisissent de procéder de façon plus...humaine.

M'amzelle Jeanne 14/05/2013 07:09



La vie entraîne.. et nous ne pouvons guère freiner !
Merci pour ton gentil passage Noune
Et a une autre fois ici ou là !