Défi n° 91 = Mélancolie de fin de l'An

Publié le par M'amzelle Jeanne

    Pour Jill-Bill de la communauté des Croqueurs de mots

        015

      Depuis toujours un sentiment de protection et de bien être m'entoure dans cette petite maison, faites de bric et de broc, enfin presque ..

Cette maison a été faite pour moi, en pensant qu'un jour je serais âgée et que peut-être aurais-je des difficultés à me déplacer...

De plein pied, de larges portes, un évier devant la fenêtre ou je peux faire ma vaisselle en regardant pousser mes fleurs et voir les petits oiseaux venir picorer... Une grande cheminée ou le feu flambe souvent..

Sur de vieilles bases, tout a été possible   Quel bonheur..

Une véranda ou mes géraniums roses deviennent arbres  et fleurissent tout l'hiver. ... même sous la neige comme ce matin !

Oui, j'aime ma petite maison! je voudrais tant qu'elle puisse abriter ceux que j'aime.. mais je sais l'impossibilité des choses que la vie impose.

Des questions m'assaillent en cette période de réflexions...  que va devenir cet environnement que j'aime tant?

Chaque parcelle de ces biens porte en elle le souvenir d'un être aimé, d'une amitiés fidèle, d'un moment de bonheur fugace ou profond. C'est toujours une histoire différente que je me raconte lorsque mes yeux se posent sur chaque objet, ils me font revivre en pensée les années perdues, la vie de ceux qui ne sont plus.

Lorsque j'ouvre la porte de l'armoire vosgienne, grinçante sur ses gonds de fer, j'aime l'odeur de lavande qui se dégage de ce meuble ancien. Depuis quand est-elle dans notre famille ? Pour qui a-t-elle été créée.. pour un mariage ? La lourde clef est unique.. Qui étaient ces forgerons ingénieux, ces ébénistes qui ont su créer ces somptueuses volutes ? Ce travail datant de plusieurs siècles est remarquable. Une touche de marqueterie faite d'essences de bois différentes rehausse la finesse de ce chef d'oeuvre. Comme j'aime ouvrir ce "monument" cette masse de chêne, qui protège toutes les reliques importantes de ma vie : albums de photos, papiers de famille, coffrets ciselés ou se serrent de pauvres bijoux, d'or si léger et fin, de plusieurs générations de coquettes.

    Cette petite maison, ce qu'elle abrite... que vont être leur devenir?

Seront-elles aimées  autant que j'ai su les aimer, les apprécier ?

Le travail n'est plus à la porte de chez soi, la jeunesse préfère souvent aller choisir son ameublement dans les magasins offrant des produits de pays lointains..

Oui.. chers meubles, chère maison....qu'allez-vous devenir.. sans moi ! 

 

     

Jeanne

Publié dans DEFIS

Commenter cet article

Martine Eglantine 09/12/2012 07:54

Très émouvant ce texte et ton attachement à ta maison. J'ai aussi une véranda et j'apprécie beaucoup, c'est mon jardin d'hiver. Je suis aussi attachée à ma maison et même si je viens d'en acquérir
une autre, je ne peux pas quitter la première, enfin pas tout de suite. C'est important les repreneurs aussi d'être en phase avec eux. Hélas aujourd'hui avec l'immobilier en crise, on ne peut pas.
Bises

M'amzelle Jeanne 09/12/2012 08:33



Je suis heureuse d'avoir reèu ta visite matinale.. Merci !


C'est toujours une mélancolie cette pensée de partir un jour... la pensée aussi de nos enfants qui sont loin et n'apprécient pas forcément votre manière de vie.. qui souhaite autre chose, autre
région, autres amis oui, je ressens un désamour qui me peine et sans le vouloir je l'ai fait exprimé très fort.


Je te souhaite un beau dimanche et t'envoie un bizou .. au ciel bas ce matin !!


Jeanne



Lorraine 06/12/2012 17:16

Je comprends fort bien ton sentiment, chère Jeanne, toi qui a toujours vécu dans cet environnement aux meubles d'autrefois embaumés du souvenirs d'anciennes coquettes, qui y remisaient,entre
autres, leurs bijoux et leurs toilettes! Un passé vit dans ce bois et tu le ressens quand, songeuse d'automne, tu écris cette consigne. Ton texte est très beau et nous fait songer aux ombres du
passé qui eurent, peut-être, de semblables pensées.
Bises, chère Jeanne,
Lorraine

M'amzelle Jeanne 06/12/2012 21:25



Comme je suis heureuse de te lire chère Lorraine. Tu as  bien compris mes sentiments, qui ne sont pas forcément de tristesse ni de mélancolie profonde.. une réflexion que ce défit proposé
m'a donné un fil que j'ai tissé ! C'est certain le passage de toute vie a dû ressentir ce sentiment. Les objets ont une vie plus longue que la notre, ils continuent indifférents sous d'autres
mains.


Je t'espère en bonne santé pour que tu puisses traverser ces mois d'hiver facilement. Avec amitiés je te souhaite une bonne nuit.


Bises à toi de la part de Jeanne



Marie 05/12/2012 18:32

coucou du soir à tous....
Nostalgie, nostalgie.
pas drôle tous les jours d'être seule.ça implique :tout faire seule...quand cette solitude dure depuis bien trop longtemps,quel tracas!personne avec qui échanger le soir,les impressions, les bras
tendres. une épaule solide qui m'apaise et me comprenne.cette tendresse manquante.les habitudes prises (on ne parle pas d'âge)qui sont un repère.l'isolement social et familial, toutes ces choses
sont difficiles à gérer.ouf, les amis et camarades sont là, Dieu merci.le chat aussi qui ronronne près de moi et m'apporte de l'affection.ce petit logement dans lequel je vis mais qui ne
m'appartient pas.un enfant,c'est tellement égoïste! c'est pas toujours compréhensif, pour ma part, je me suis toujours occupée de ma mère.impossible pour moi de la laisser décliner et partir seule
au pays de lumière.la vie est faite de ruptures, je pense que c'est ce qu'il y a de plus dur à gérer.je reprendrais un bon vieil adage: "l'essentiel est d'avoir la santé" mais ça ne comble pas
cette fichue SOLITUDE.

M'amzelle Jeanne 05/12/2012 22:43



Je suis troublée par ce message.. il est difficile de "grandir" seule c'est vrai c'est une grande souffrance. Nous devons nous battre constamment..  de tout coeur j'espère que cette bataille
vous allez la gagner. Conservez la santé, faites de longues promenades.. méditation sur votre moi profond ... remercier du beaucoup que vous avez.. sans  regretter le peu qui vous manque.


Avec mes amitiés


Jeanne



les cafards 05/12/2012 13:32

bizzz des Caphys venus faire un petit tour dans ta belle maison

M'amzelle Jeanne 05/12/2012 16:47



Et ben Y sont les bienvenus les caphys.. asseyons-nous donc on va causer.. J'vais chercher la fiole de pommes !


A une autre fois ici ou là 


Merci de nous faire rire avec l'actu  pas toujours drôle !!!



Lenaïg 05/12/2012 10:53

Coucou Jeanne ! Et je ne t'ai pas mis combien j'aime la photo que tu as choisie, d'autant plus qu'elle est "perso" et c'est fou l'attrait qu'a cette photo pour moi : chaleur et fleurs jolies
dedans, beauté froide de la neige dehors ...
A plus tard ici ou là, gros bisous.

M'amzelle Jeanne 05/12/2012 16:52



Ton gentil com.la description chaleureuse que tu as fait de ma photo me touche beaucoup Merci!.. C'est bien vu.. je le ressens ainsi.


Au grand plaisir de se retrouver  chére Hélène.


Que ta soirée soit agréable .


Bises de Jeanne