Défi N° 128.............Les Sentiments

Publié le par M'amzelle Jeanne

defi-copie-1 
Sur ordre de notre Amiral Domi
je serai donc de quart

et tiendrai la barre fermement
afin que la Coquille

reste à flot !

Les sentiments ont été le choix de ce défi
 Et voici ma participation

 

 

Je fus "mise à maître" il y a si longtemps

que je n'ai aucune souvenance

de mon enfance.
Je viens du centre de la France.
Montée à Paris pour travailler

me suis mariée,

mon mari est voiturier.

Mais, ma vie entière au service du monde

je l'ai passée...
où il y avait du travail, à droite et à gauche..
et puis

dans des familles aisées et cultivées,
dans les beaux quartiers
de Paris.
Auteuil  précisément.

Et cela j'aime !
  Les sentiments, je n'en ai guère reçu, peu donné.

  J'ai 22 ans lorsqu'en I914

  Je dois m'occuper de l'ordre de la maison

et  d'un Monsieur
à la santé précaire
Qui n'a, sur l'existence
que des sentiments d'échecs
Il se pose toujours de grâves questions
 sur Amour et Jalousie.
Sa vie n'est colorée que de gris.
Je ne sais quoi lui dire.

Moi, ma vie elle me va bien ainsi
je n'en ai pas connu d'autres,

je fais ce que je dois faire et ressens quelque chose

au fond de mon  coeur

lorsqu'il sourit.
Est-ce cela que l'on appelle un sentiment ?
Lorsque la maison est impeccable
j'ai le coeur léger et je chantonne

dans une espèce d'allégresse.

J'apprends beaucoup ici
et je me plais dans cette ambiance
extrêmement feutrée.
  Je suis constamment appelée pour un oui pour un non.
 Monsieur est toujours dans les livres

et il écrit...

Il passe ses nuits à écrire
Toujours à la recherche.. du mot juste
je lui dis que c'est pas raisonnable !

Le lit est recouvert de papier qu'il faut récolter

coller, reclasser

Je peux lire sa graphie à l'envers!

Il m'appelle  lorsqu'il souhaite une tasse de lait chaud

avec une madeleine que j'ai fait, et
qu'il ne trouve jamais si bonne que celle de...
et je ris
Il se moque, souvent est ironique

c'est un tirant,

je trouve cela comique.
Je me sens utile en étant  près de lui.

Lorsqu'il sort le soir, la nuit

je tremble pour lui

Quelque fois il rentre dans des états pas possible...
Je le gronde
lui dis "que c'est peut-être dangereux"

Il me réponds : j'en ai besoin.. il le faut

Pour moi au petit matin, au moment de son retour
c'est la gaité du jour.
Naïvement, un jour je lui demande pourquoi il ne s'est pas marié?
"Il aurait fallu une femme qui me comprit. Et comme je n'en connais qu'une au monde, il n'y a que vous que j'aurais pu épouser"!

J'ose un jour, lui poser la question, et lui demande s'il mets une différence entre un amour platonique et un amour charnel

il m'a scrutée des yeux, puis il a répondu

" Je ne sais pas ce que vous voulez dire"

Du jour ou la maladie s'est aggravée,
je n'ai plus fermé l'oeil

pendant 7 semaines

pour soulager un peu sa souffrance,
je ne m'en suis même pas rendu compte...

Je me serais brûlé les ongles plutôt de ne pas le satisfaire!!
Ma vie était comblée près de lui

 Je pensais, je tremblais pour lui

Je me sentais comme sa mère, et d'autres fois comme son enfant

sans jalousie, sans espérances

Ma vie n'était rien

sans lui.
Nous avons partagé une quantité de sentiments

Tous, tellement différents!


 Céleste est mon nom.

 

Idées prises dans les pages du Nouvel Obs Avril 2014

"L'Ange de Proust"

On réedite le bouleversant témoignage, paru il y a quarante ans,

de Céleste Albaret

qui fut la gouvernante, à la fois maternelle et enfantine, de Marcel Proust

gribouillis-de-proust--.jpgmarcel-proust.jpg-proust-en-fete.jpg

Publié dans DEFIS

Commenter cet article

Heol 07/09/2014 20:38

Bonsoir
Je découvre cette dévouée servante de Proust; un texte tendre et quelques clins d’œil qui nous amène un petit sourire.

M'amzelle Jeanne 08/09/2014 09:09



Heureuse de vous lire ce matin.
.Le petit sourire.. m'a fait grand plaisir !



dimdamdom59 31/07/2014 22:29

Et voilà ici se termine ce défi sur l'amitié . Je me suis plu à lire tous vos articles, pour la plupart très optimiste.
Aujourd'hui tu verras ma participation est plus souriante que les deux autres, car tu m'as prouvé que l'amitié est un sentiment de valeur à ne jamais négliger ;)
http://lecoindemapoesie.apln-blog.fr/2014/07/31/cle-lamitie/
Je t'embrasse et te souhaite une douce nuit, on se retrouve en septembre du moins pour la communauté des Croqueurs de Mots!!!
Bisous Jeanne et toujours au plaisir de te lire ou t'entendre ici ou ailleurs!!!
Domi.

M'amzelle Jeanne 01/08/2014 09:47



Je viens d'aller faire un coucou chez toi et j'y ai trouvé de beaux poèmes sur l'amitié.. et puis notre photo.. devant ma cheminée Ce fut vraiment un moment très agréable cette visite beaucoup
trop courte.. j'aurais voulu aller te montrer les petites ruelles de mon village !
Au plaisir de se lire encore..


Je t'embrasse bien fort.



Josette 30/07/2014 18:36

j'ai programmé demain une poésie de Maupassant pour finir ce défi...commencé avec sa correspondance !
bonne soirée Jeanne
merci pour ce superbe sujet qui a bien inspiré les moussaillons !

M'amzelle Jeanne 31/07/2014 11:03



Je suis allée sut ton blog..
et j'ai aimé la charmante poésie de Monsieur Maupassant !
Merci pour tes participations heureuse que mon sujet fut agréable à tous..


A une autre fois et au plaisir de se lire encore ici et là !



durgalola 30/07/2014 13:36

bonjour et merci pour tes gentils mots - j'ai changé pour Alexandra David Neel - merci de me l'avoir signalé - pour la chamane blanche je l'ai lu (c'est un livre de mon mari) que j'ai beaucoup aimé
- je devrais d'ailleurs le relire.
peux tu me dire sur quel blog, le défi est mis en ligne. Merci beaucoup et bises

M'amzelle Jeanne 30/07/2014 14:18



De quel blog tu parles ?
Moi c'est M'mamzelle Jeanne http://endirectdechezmoi.over-Blog.com


les croqueurs de mots notre lien.. (je ne trouve pas le nom)



rouergat 30/07/2014 08:29

Bonjour Jeanne
Quel beau et bouleversant récit que nous a laissé cette gouvernante de Proust

M'amzelle Jeanne 30/07/2014 09:59



Merci Rouergat pour ta visite et ton commentaire..
Oui, elle a étè dévouée cette Céleste !
Intéressant doit être le livre qui est sorti de presse dernièrement !


Amitiés.