DEFI n°106 "LETTRE d'ADIEU"

Publié le par M'amzelle Jeanne

Ma très chère..

Nous nous sommes rencontrées sur les bancs de l’école maternelle..

Il y a  une vie de cela !
Nous ne nous sommes pratiquement  plus quittées,

L’une habitant en face de l’autre

Pourtant, combien de fois j’aurais aimé que tu me lâches..

 Avec  toi derrière mes trousses,

 c’était toujours la catastrophe..
Tu étais "le boulet"! 

Tu dénonçais facilement
Disant que c’était moi qui t’avais entraînée
lorsque nous étions prises sur le fait.

Tu copiais sur moi..

Cela faisait  imbroglio sur imbroglio
Et les mauvaises notes volaient !
Tu disais en pleurnichant
que j’étais ta meilleure amie
que tu n'avais que moi !
Je voulais bien t’aider
 prendre soin de toi,
Cela ne t’empêchais pas
de me mettre des peaux de bananes,

A chaque tournant

Sous mes pieds.
Lorsque j’ai connu mon amoureux
vite tu es venue
faire des ronds de jambes
sourires et clins d’œil,

Derrière mon dos.
Je le voyais bien.
Je ne voulais pas te faire de peine

Tu semblais si fragile

Démunie,  si seule

Je ne t’en voulais pas  et cela ne semblait pas

Déranger mon ami Pierre
devenu mon mari plus tard.
Mais maintenant que nous sommes

Seules

À la Maison de Retraite
je te demande de t’arrêter....!!!
Je voudrais enfin être libre de manger ma soupe

Chaude ou froide

Selon mon goût
d’aller faire la sieste lorsque cela me chante
Je sais que tu nous enterreras tous..
Alors
avant que cela n’arrive
je ne peux plus attendre
Je voudrais que tu m’oublies tout simplement !
si non je vais faire

Un malheur
Et ma très chère..
Ce serait fort regrettable !

Je ne te salue pas.retraite-08

 

Publié dans DEFIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Hihi... oui un boulet ! Depuis la maternelle ? Ça fait une paye J'ai bien souri ! Je ne sais pas si j'aurais supporté ! Gros bizzoux
Répondre
M


OH! chère petite Pascale... Il y a eu un bug !!
Je suis rouge de honte et je me confonds en excuses...
J'ai cliqué alors.. qu'il ne fallait pas et j'en suis ... marie!
Pour ma peine j'ai fait un second défi.. qui sera donc visible lundi matin ..


J'espère que le temps est beau et que le vin sera bon !!


Je t'envoie un doux bisou A bientôt !



C
C'est ce qu'on appelle une amie fidèle !!!
Répondre
M


.. peut-être !
 Mais quel handicap de ne pas savoir  dire : cela suffit !



R
Bonsoir Jeanne
Quelle collante amie, un vrai boulet
Répondre
M


Merci cher Rouergat d'avoir pris faits et causes pour moi..
mais ce n'est que fictif et virtuel,  l'immagination va bon train !!
Je te souhaite une belle soirée aussi !



L
Coucou Jeanne, pour mon voyage, je te donne les détails sur la messagerie privée de facebook ... Tu verras que tu peux partir aussi ! Gros bisous !
Répondre
M


Fabuleux...!
Merci pour l'info..
Big bisous a toi aussi..



M
voici un texte étrange et surprenant!
Répondre
M


Merci !



F
il y a des personnes qui sont vraiment très collantes
Répondre
M


Il faut savoir dire non..
et ce n'est pas facile !



H
Bonjour Jeanne,

Merci pour la belle manière dont tu as relevé ce défi, c'est vraiment plein d'humour. J'ose espérer que ce défi ne sera pas le dernier. Bises bien amicales.

Henri.
Répondre
M


Cher Henri.. c'est un bonheur de pouvoir faire ces défis.. de broder, de tailler de jongler avec les mots.. et tout ceci sans prétention .. Je ne pensais pas  trouver tant de joies à jouer
dans le virtuel.. à faire ces défis sous la houlette de notre capitaine Tricotinne
Bonne soirée et au plaisir de se lire encore !!



D
Ben ça alors Jeanne si je m'attendais à une lettre pareille, je suis effondrée de rire!!! On peut dire que tu as la rancune tenace mdr!!!
Bravo tu m'as bien fait rire!!!
Bisous Jeanne le rire c'est la santé bien plus que le travail hihi!!!
Domi.
Répondre
M


Voyons.. Domi..Je ne pense pas avoir de la rancune tenace..
simplement je lui demande de s'arrêter  en remuant mon index pour lui faire peur !!
Heureuse de t'avoir fait rire..cela aurait été mieux de rire ensemble !!
Bonne soirée et big bizzouxx



A
Effectivement il est grand temps de ne plus tirer ce boulet...
Répondre
M


J'aurais pu y penser plutôt..
mais j'ai " le cerveau lent" et puis je voulais pas lui faire de peine !
Merci d'être passée!
Au plaisir de se lire encore ici ou là !



E
ah ah, c'est délicieux et plein d'humour !
Répondre
M


Tu as aimé Emma..?
j'en suis très heureuse.. Merci !
Que ta soirée soit belle..



M
ah j'ai vraiment adoré! et effectivement qui n'a pas eu un jour dans sa vie une amie pot de colle! très bien tournée et drôle !! bravo à toi Bises
Répondre
M


J'aurais malgré tout pu y penser plutôt à virer cette amie qui n'en était pas une !
Quel bonheur de lire ton gentil com. Merci Marie



J
me voilà donc à l'âge de la retraite ; promis je lâche tout, je quitte la maison du soleil couchant, je fais une fugue et pars vivre mes rêves de blog en blog !
bonne journée Jeanne
(une belle lettre d'un adieu pour Tricottine en attendant de se retrouver)
Répondre
M


Je t'ai fait une longue réponse hier soir..qui n'a pas voulu partir et s'est effacée..les mystères
Quelle bonne idée de venir de blog en blog en tant que Capitaine !
Le virtuel est très important pour moi Tricottine m'a mis le pied dans les filets et ce n'a été que bonheur depuis quelques années maintenant !
Je te souhaite une longue et belle retraite à nos côtés pour nous encadrer !
Bonne journée..et big bisous... ici un peu humide !



E
mais quel pot de colle ! :-)

bises
Répondre
M


.. Ce n'est que virtuel.. les mots sont venus à la suite !
Heureuse de te lire.je file chez toi !
Bisaussi !



Z
Il est bien vrai que nous avons presque toutes une "amie d'enfance" qui s'accroche à nos basques jusqu'à la mort. La sienne ou la nôtre. C'est un peu affligeant de se sentir responsable d'une
"meilleure amie" trop pot-de-colle dont le poids pèse et que nous n'avons pas le courage d'évincer une fois pour toutes. Merci, M"amzelle pour ce portrait où je reconnais tropbien les
choses!...
Je t'embrasse,
Lorraine
Répondre
M


Celle-ci n'est que souvenir virtuel.. seule mon imagination débordante a continué de délirer !
Oui, il faut un certain courage et ce n'est pas facile de dire NON une fois pour toute, "nous avons de bons souvenirs ne les gâchons pas par des instants d'énervements" !
Heureuse d'avoir reçu ta visite à l'heure d'un petit café que j'aurai bien aimé partager avec toi!


Avec amitiés, je t'embrasse



L
Bonjour chère Jeanne ! Quouah (façon BD) ! Un seul commentaire avant moi, pour une si belle lettre qui mériterait d'être mise en bande dessinée, tiens (même si je sais, par nos conversations
téléphoniques, que ce n'est pas ta tasse de thé, la BD !) ! Et moi qui suis confuse d'arriver un peu tard ce matin, Jill est déjà là ! Et les autres viendront, quand ils sauront !
Il n'est jamais trop tard pour agir ni pour se débarrasser des boulets, cette brave dame a bien fait, enfin la liberté ! A plus tard, gros bisous.
Répondre
M


En effet.. en bande dessinée façon Dubout !! cela ne serait pas mal
Heureuse de lire ton gentil com. comme d'hab!
Belle journée à toi et gros bisous !


 


P.S quand pars-tu? quelle chance tu as 3 mois au soleil Je te souhaite un superbe voyage !



M
C'est de l'esclavagisme! Qu'il serait doux (si la morale ne le réprouvait)de lui offrir le bouillon de onze heures!
Bonne journée!
Répondre
M


Oupsssss, le message ne s'est pas imprimé ??
.. Je recapépette..
Heureusement que ce n'est que virtuel.. objet de mon imagination débordante


Merci pour ton gentil message, bravo et félicitations pour la publication de ton livre.. Je file chez toi de ce pas !
A une autre fois..



J
Bonjour Jeanne, ouille une amie encombrante, souire, bises, jill bon lundi !
Répondre
M


... et comme de la glue.. ou un collant au bout du doigt je ne pouvais m'en débarrasser ! Mais c'est une histoire fictive, comme elles viennent au bout des doigts lorsque l'on envoie le défit
Merci d'être passée!


Je t'embrasse chère Jill