DEFI 81 "Enfance - Enfances"

Publié le par M'amzelle Jeanne

Ah! l'album photo...

...celui dont les photos sont jaunies et quelques peu poussièreuses, ce n'est que rarement que nous  l'ouvrons en famille..   C'est cependant toujours un bonheur de regarder et de commenter les photos lorsque  nous pouvons reconnaitre,  deviner qui est qui.

En regardant le petit personnage que  nous voyons sur le tapis de jeux,   il est difficile de croire que ce  garçonnet, habillé en fille  portant une robe de chambre  entouré de joujoux sur le plancher du salon, au pied de jolis  meubles,  un jour devint un homme. Il est difficile de croire que ce bébé engoncé a eu un vie brillante, a étudié dans les écoles prestigieuses, a vécu dans les beaux quartiers de Paris, a peut-être été un grand  politicien, un chirurgien.  Ses parents habitaient certainement  dans ces nouveaux immeubles que le Baron Haussmann venait  juste de construire sur les avenues de Paris. Né certainement en 1867 ce bébé a eu des parents qui à l'époque devait être des gens très aisés, car  le voir ainsi habillé  avec des vêtements  du plus chic  selon le journal de la Mode de 1870... démontre qu'il y avait beaucoup d'argent dans cette famille. 

On peut dire sans se tromper que ce bébé est venu au monde dans une classe supérieure.

Tous les enfants de France ne sont pas venus au monde dans de si belles conditions, mon aïeul, né pratiquement à la même époque dans un village de campagne est né dans une famille pauvre. Il était fils de paysans/ vigneron, sa jeunesse n'a pas toujours été faite de soie et de mousse ! Pourtant il a eu une vie intéréssante car il fut un des premiers  mécaniciens du Chemin de Fer de l'Est et eut  l'honneur d'être un des premiers à  conduire  un train,   sur le viaduc de Chaumont,  haut de 52 mètres.

Les enfants de notre époque  sont rarement satisfaits... tant de produits sont en vente pour eux qu'ils ne savent choisir.

Récemment j'ai eu le bonheur de voir un bébé découvrir qu'une petite cuillère  tapée sur une boite de métal faisait un bruit étrange et captivant... !

J'étais ébaïe moi même !

 

Publié dans DEFIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Merci pour ce joli texte.
Répondre
M
merci pour votre visite !
Belle journée.
J
quel plaisir de lire cette belle histoire Jeanne
on est toujours ému devant un enfant
Répondre
M
Heureuse de la redécouvrir avec toi.. 12 ans date ce défit !
J'espère que tu vas bien et continue le bolgue.. je ne le nourris plus !!
Je vais plus sur FB.. et le temps passe si vite.. et je suis devenue si lente...
Bon week end chère Josette ..Prends soin de toi
Z
Une très belle histoire Jeanne, bravo. Bises et bon vendredi
Répondre
A
un bel article et tu sais, heureusement que certains jeunes sont heureux de découvrir et d'apprendre
...
bises
Répondre
M


Ah... c'est magnifique de les faire découvrir par eux même les sons et les joies que la vie apporte !


Heureuse de ton passage Andrée.. Merci


Jeanne



M
oui quel bonheur chère Jeanne que cette découverte, toujours la même, génération après génération, et toujours nouvelle, quel bonheur de la revivre!!
Répondre
M


Chère MarieFlo,


 On n'a encore rien tr


ouvé de mieux pour captiver (un moment) un petit bébé qui pleure !


Au plaisir de te revoir Big bizou de Jeanne



H
Bonsoir Jeanne,
beau récit et interprétation de cette photo. Et bien sûr l'histoire de ton grand-père, qui doit passionner ta famille. J'aime beaucoup le ton de ton écrit ... et les oreilles !
Pour mettre une image ? C'est tout simple. Tu cliques dans ton administration sur "insérer une image" et dans le cas de celle-ci c'est avec une adresse url :
http://a7.idata.over-blog.com/2/07/74/62/scenes-de-vie/la-mode-illustree1870-d.JPG
Tu colles et ça apparaitra. (ctrl+ V pour coller)
Gros bisous
Répondre
M


Je suis heureuse de lire ton gentil com. Je vais tenter de mettre la photo...? Ce n'est pas gagné !


Je te fais une très grosse bise.


Jeanne



M
On se revoit tapant sur des casseroles et riant de faire tant de bruit
bravo
Marie
Répondre
M


Bon debut pour aimer la musique !


Merci pour ton passage et ton gentil commentaire.


Bizzouxx de Jeanne



A
Une réflexion très juste sur l'enfance d'autrefois, chère Mamzelle! J'ai aimé parcourir ton récit et l'exemple que tu donnes du bébé surpris par le son d'une cuillère sur une boîte de métal est
significatif: découvrir le monde c'est avant tout être attentif aux petites choses de la vie. Les enfants d'aujourd'hui sont gavés. Quels hommes deviendront-ils? Comblés dans l'enfance,
supporteront-ils une moindre abondance si l'avenir ne répond pas à leur attente? Bises, Mamzelle Jeanne.
Répondre
M


Heureuse d'avoir reçu ta visite.. j'aime ton commentaire avisé. Oui,  que deviendront ces enfants dont la vie leur est si douce.. trop douce.. Sauront-ils lutter devant l'adversité? Je pense
que oui, car la nature humaine est bien faite, nous même avons toujours assumé  et trouvé des solutions lorsque tout semblait impossible.


Je te souhaite une superbe soirée et avec amitiés je t'embrasse.


Jeanne



J
Bonjour Jeanne ! Oui ce n'est pas faux, famille de privilégiés que ce cliché de bambin nanti pour l'époque, et c'est encore comme ça de nos jours... seule la mode change, mais il ya tjs la
différence dans les classes sociales ! Merci à toi, bises de jill
Répondre
M


Heureuse de te lire Jill, merci pour ton commentaire. Quoique bien différentes... les différences existent toujours !


Je te souhaite une belle soirée et a bientôt sur un autre défit.


Jeanne



L
Ton texte nous laisse entrevoir la vie rêvée des enfants de bourgeois à l'époque. Il avait le confort matériel mais l'affection leur faisait défaut. Il fut un temps où l'amour parental était
superflu et l'éducation rigide donné par d'autres.
J'aime bien ton récit car il fait la part belle à ceux qui n'ont pas eu la chance de bien maître mais qui ont eu le plaisir de faire un métier qu'il ont choisi malgré les embûche. Mon grand-père
était né en 1870 et je me suis souvent imaginée quel a été sont chemin.
@tantôt
avec le sourire
Répondre
M


Merci chère @Tantôt de ton charmant commentaire. En étudiant la généalogie il est facile de comprendre ce que la vie de nos ancêtres a été, car dans les actes de naissance le métier est toujours
noté.


Avec les amitiés de Jeanne



M
Très lucide, à la fois sur le privilège de la naissance, la fierté des origines et la disproportion entre le plaisir des joies simples et tous ces gadgets dot on gave les enfants aujourd'hui.
Répondre
M


Oui, chère Mansfield que vont devenir ces enfants gâtés qui ont tout eus et tout vus ?


Je te souhaite une belle soirée et je t'embrasse


Jeanne



J
merci pour cette belle histoire et pour sa conclusion eet le tintement des notes de musique ...
pour monica, l'image commentée se trouve sur mon blog aux articles défi n°81 ou sur les autres blogs qui l'ont affichée.
Certains blogs choisissent de ne pas y mettre d'images.
Et en plus, il n'est pas aisé pour tout le monde de mettre en ligne des images, je suis moi-même en train d'atteindre ma limite de capacité même en mode privilège.

merci pour ce joli texte. Bises et belle journée
Répondre
M


Merci de ta visite chère Jeanne et de ton gentil commentaire. La seule raison pour laquelle je n'ai pas mis la photo de ce défi est : Je viens de l'avouer, est  que je ne sais pas
faire le copier/coller !


J'admire vos blogs plus colorés les uns que les autres... je ne sais faire + manque de temps + mal aux yeux maintenant,  je ne peux plus rester sur l'écran trop longtemps...
Alors....


Un gros bizzouxxdouxx pour toi.


Jeanne



M
bonjour
tu décrit bien ces scénes domage pas de photos avec
ou alors c est voulu ??
des photos ainsi j' ai vu celles d emon pére avec des boucles brunes
photo souvenir d 'un autre temps , ou on voit nos ancêtres mais parfois on ne reconnait personne
bonne journée soleil pour toi
kénavo
Répondre
M


Non ce n'est pas voulu.. j'admire ce que vous faites toutes.. et je voudrais en faire autant.. Mais, je vais l'avouer.. je ne sais pas faire copier/coller.


Je suis heureuse de ta visite et je te fais un gros bisou.


Jeanne