Défi 78... Je dois vous raconter...

Publié le par M'amzelle Jeanne

Une histoire effroyable (pour lui !), celle du coq de la ferme !

 

Il était si fanfaron ! bien entendu il y avait de quoi, c'était le plus beau de la basse et moyenne cour.

Un gallus gallus domesticus un vrai, celui que les gaulois connaissaient déjà, devenu l'emblème de notre pays. 

Emplumé de toutes les couleurs que la planète nous offre il était beau. Son noir était bleuté, son rouge violent mais rosé à la fois   Il avait un gris argenté mélangé à du doré..  un peu de jaune au bout de quelques plumes, on ne pouvait que l'admirer, il le savait le coquin..

Sur ses ergots,  il se redressait et claironnait dès cinq heures du matin pour faire sa voix certainement, cela  agaçait pas mal de monde .. les couveuses étaient dérangées dans leur méditation et les autres celles qui pensaient   faire la grasse mat, les habitants du quartier compris,  avec ce "Caruso" c'était impossible.

Lorsqu'il faisait sa cour il tournait très lentement autour de la poulette choisie plume traînant jusqu'à terre, grattant le sol et d'un seul envol  il lui sautait sur le dos. La pauvre se mettait à crier.. deux coups de rein, son affaire faite il repartait vers d'autres laissant la poulette éberluée, s'ébrouer ayant perdu quelques plumes dans ce combat !

 Aussitôt après quelques cocoricos, il repartait faire la cour à d'autre, une certaine  Gâtinaise toute blanche,  qui n'avait rien à faire de lui, ne pensant qu'à se trouver un petit vermisseau dans la terre fraichement grattée ..

    Puis, il grimpait sur le tas de compost et se remettait à faire des cocoricos à "tour larigo"'  cela devenait insupportable dans le monde du poulailler.  

 Ce n'était pourtant pas

"un poulailler d'acajou

 ou l'on entendait la conversation

 D'la volaille qui fait l'opinion"

Bref, je m'égare dans mon propos, ceci est l'histoire d'un autre poulailler dont il est question dans la chanson d'Alain Souchon !

Il chantait si fort qu'un jour il se cassa la voix et c'était devenu horrible, il fut moqué. Les enfant en riant lui disaient tu fais comme Patrick Bruel maintenant ? ..

Je dois revenir à ce drame affreux, car ce bel oiseau n'indisposait pas seulement les poulettes alentours, mais la fermière et son mari en avaient assez d'être réveillés aux aurores...

La fête de Pâques arrivait des cousins de la ville venaient passer quelques jours  le choix fut facile... la poule au pot... ou le  poulet rôti.....

Les petites poulettes pondaient des oeufs régulièrement... et le coq si fanfaron mangeait bien, mais ne rapportait rien......Son sort fût vite jeté !

Plumé, il ne restait plus grand chose de lui, de ce bel oiseau tout était dans sa parade !

Ce petit conte.. pourrait se transposer chez les humains vous ne pensez pas ?

Publié dans DEFIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
l'habit ne fait pas le moine, ni la parure le coq !!! hihi je ne connaissais pas ce conte là, certains ergoteurs devraient en prendre de la graine ils vont se dégonfler ou prendre une déculottée
??? merci Ma m'zelle Jeanne !! je te pose quelques bizzzzzeux colorés !!!
Répondre
M


Heureuse de te lire ma chère Pascale.. Tu ne pouvais connaître ce conte.. il n'a pas été écrit par Monsieur de la Fontaine... il est tout droit sorti de mon imagination ! Je n'avais pas compris
le défi tout simplement !


Belle soirée et au plaisir de ce lire


Avec plein de bizzoudouxx  pour toi


Jeanne



V
Chère Jeanne,
Je viens de lire tes échanges avec ta jeune @mie chinoise, et cela est aussi porteur qu'une belle poésie sur l'amitié ....
Je t'embrasse,
Valdy
Répondre
M


Je suis enchantée de cette rencontre, nos échanges sont précieux. Je trouve cette jeune fille extrêmement intelligente et ressens pour elle beaucoup de tendresse...


Merci d'être passée et de me dire ce que tu as ressenti de cet échange.


Nous avons du soleil, mon amie s'est endormie... tout est parfait


Belle fête de Pâques à toi chère Valdy.. Bizzoudouxx de Jeanne



V
Voilà ce qui arrive en terre Gauloise quand on fait trop de bruit ... Bon, d'accord pour le plumage ... mais pas l'abattage :))
PS : je n'aurais jamais pu être éleveuse car il y aurait eu surpopulation dans ma ferme ... j'aime trop les bêtes, même caquettantes, bêlantes et j'en passe ...
Bisou Jeanne
Répondre
M


En effet, comme c'est cruel d'élever des animaux, de les aimer... puis de les manger !!


Je suis au maximum végétarienne. J'ai vu un joli coq apprivoisé ce matin sur la 2 thé ou Café. Valérie Mairesse parlait de la pièce de théatre qu'elle joue en ce moment et son partenaire est un
magnifique coq.


Au plaisir de se rencontrer.


Jeanne



M
Bonjour Jeanne,

Oh que oui! j'en connais qui collent parfaitement à ce portrait.
excellente lecture. Merci :)
Bises de bonne journée
Martine
Répondre
M


Merci à toi Martine pour ton passage et de ton appréciation .. j'aime !


Belles fêtes de Pâques et au plaisir de se croiser dans les méandres de nos blogs.


Je t'embrasse.


Jeanne



J
vous êtes donc la compatriote du Général de Gaulle, hihi, il est mon idole, j'adore son talent et son naturel...une village pas d'industrie, c'est plus charmant, je pense. moi aussi, quand j'étais
petite, j'habitais dans un village où il n'y a pas d'industrie. il est un peu pauvre, mais je l'adore avec ardeur. même je suis jeune, je préfère habiter dans la campagne, avec l'air fraîche, les
montagnes, les champs , les ruisseaux clairs....nous avons le même penchant, n'est-ce pas ? ^_^
bonne journée !
bisous bisous
Répondre
M


Et oui, je suis allée à ses funérailles, il avait du talent, a fait beaucoup pour un peuple ingrat qui le regrette maintenant.. Une de mes amies à été plusieurs fois en Chine et me dit qu'à
Qinghao il y a la bière Tsintao et que les jeux Olympiques sur l'eau s'y sont déroulés. Elle me dit aussi qu'elle a fait une belle randonnée à la Magasinerie ? Tu connais?


Oui moi aussi j'ai la campagne, mais c'est à la ville que l'on trouve du travail !


Belle journée à toi.. Il doit être tard à Qinghao ? Biz de Jeanne



O
Bonsoir Jeanne. Il est certain que ce n'est pas celui qui crie le plus fort ou qui porte le plus joli costume qui est le plus intéressant ou le plus indispensable... Jolie fable...
Bravo et bisous pour toi :-)
Répondre
M


Je suis très honorée de ta visite.. et de ton gentil et pertinent commentaire, merci Oxygène.


Je te souhaites de Joyeuses fêtes de Pâques.


Bizzouxx de Jeanne



J
bonjour, Jeanne,
mon université se trouve en Qingdao(青岛),dans la province de Shandong(山东省), alors que ma famille habite à Yueyang(岳阳), dans la province d'Hunan(湖南省)。Qingdao est baigné par la mer, c'est une ville
pas mal, hihi; quant à mon pays natal, il se situe au centre de la Chine, c'est donc une ville typiquement chinoise. hihi
et où habitez-vous ? au nord ou au sud ?^_^
bisous bisous
Répondre
M


C'est très gentil de me dire où tu habites..ou sont tes parents... je vais regarder sur la carte en pensant à toi. Moi j'habite un petit village 1.700 habitants dans l'Est de la France, près
de la résidence de notre ancien président le Général de Gaulle qui habitait à Colombey les deux Eglises. Le département est la Haute Marne. Je suis agée.. 83 ans et n'ai jamais vécu
ailleurs. Je me sens bien où je suis. C'est un pays de culture, nous n'avons pas d'industrie.. pas beaucoup de travail, donc pas  de jeunesse. Je suis trois  fois grand mère, et
deux fois arrière grand mère !! 


Voici voilà chère petite amie lointaine, je pense souvent à toi et suis heureuse de te connaitre.


Bonne soirée Je te fais un bisou.


Jeanne



K
Tu me fais sourire. j'ai eu un poulailler, mon mari avait pris mon coq en horreur ... lol
Ici ma fermière m'a dit récemment, il va être l'heure de le mettre à la marmite, il est trop vieux (le sien de coq) mais elle a du mal à s'y résoudre, pauvre coq bises
Répondre
M


Tout cela sont les plaisirs de la campagne... Il y a bien d'autre nuisances plus importantes que le chant du coq matinal.. soyons zen !


Merci pour ta gentille visite et bizzouxx de Jeanne



J
non, je ne peux pas rentrer chez moi, car ma maison est un peu trop loine de mon université. il fait presque 24 heures de train. donc, je préfère rester dans mon dortoir et faire de courtes voyages
près de mon université. hihi
bonne journée !
bisous bisous
Répondre
M


Si loin de tes parents ! Dans quelle ville est ton Université... je vais regarder sur la carte !


Bonne promenade.. tu vas aller en montagne ?


Je t'embrasse.


Jeanne



L
Ah, les fanfarons... la race n'est pas près de s'éteindre! Hélas, ils ont leur pendant: les fanfaronnes. J'te passerais tout ça à la casserole moi! Bravo pour cette façon originale de relever le
défi!
Répondre
M


Heureuse de ta visite.. oh! ils ne vont pas bien loin qu'ils soient fanfarons où fanfaronnes ils sont reconnus rapidement... et le destin fait le reste !


Belle journée à toi ! Aune autre fois..


Jeanne


 



J
un beau coq agressif et fanfaron est puni, hihi, merci beaucoup de votre conte. la gloire est effroyable, c'est donc mon sentiment après la lecture de votre conte.
mais "faire la grasse", qu'est-ce que ça veut dire ?
bonne journée ! passez une bonne journée ensoleillée en toute quiétude !
Répondre
M


Janina ! Tu as bien compris ce petit conte.


 Faire la "grasse mat." c'est le minima pour dire faire la grasse matinée = dormir très tard  jusqu'à 10 ou 11 heures du matin. Merci pour ton gentil commentaire , je te souhaite de
très bonnes vacances, seras-tu près de ta famille ?


Je t'embrasse.


Jeanne



M
très actuel ce poulet de Pâques qui n'a pas fini comme un coq en pâte!
Répondre
M


Comme ils sont bons, bien rôtis et juteux dans le four...  un bon coq au vin ce n'est pas mal non plus !


J'ai eu la chance de déguster le coq "du garde chasse" dans une croùte de sel.. et c'était extra !


Bonne soirée Mansfield. Amitiés


de Jeanne



N
Ah, ah, certains sont visés. A quelle sauce les cuisiner?
Répondre
M


Un carton rouge pour tous... ne pas faire  de jaloux !


Bonne soirée Noune.


Au plaisir de se lire.


Jeanne



H
Bonjour Jeanne,
un conte bien cruel pour ce pauvre coq qui ne faisait que suivre sa nature. Je suis d'accord avec Martine, le "crime" ne paie pas. Sur les poules non plus d'ailleurs, on se contentera des
oeufs...
Belle façon de la conter, dans la vraie tradition de l'art :-)
Gros bisous Jeanne, merci pour cette lecture
Répondre
M


La vie est cruelle.. l'homme est un loup il mange les plus faibles, alors que manger des légumes est plus écologique..*


Je suis heureuse de savoir que ce petit défit  ait pu te faire sourire


Bonne soirée.


Jeanne



C
Oui, prenons en de la graine si je puis dire!Superbe descriptif et joliment raconté M'anzelle Jeanne!Bravo! J'ai bien aimé!Un vrai festin toutes ces petites histoires! cordialement Chloé
Répondre
M


J'apprécie ton com, Chloé et te remercie de tes gentils mots..


De suite je file te rendre une petite visite de courtoisie!


A bientôt !


Jeanne



M
L'histoire ne dit pas si les poules n'ont pas cessé de pondre ou du moins, pondre moins. le coq est réputé pour booster les poules qui pondent deux fois plue. le fermier et la fermière s'en
repentiront!
Répondre
M


.. C'est vrai que le crime ne paie pas ! Et puis, si les oeufs ne sont pas "coquetés" il n'y aura pas de petits!


Le calcul a été mauvais... Les fermiers étaient peut-être des citadins reconvertis ?


Merci de ton passage Martine, je t'embrasse.


Jeanne



M
à fanfaronner ça peut créer des tours ! la preuve !!! bravo j'ai bien aimé ce petit conte bonne journée à toi
Répondre
M


.. Cette situation a été souvent vécue !  C'est vrai que trop de "bling-bling" fait jaser parfois !


Merci Marie de ton passage


Amitiés et bizzouxxde Jeanne  



M
LE COQ JE L AIME BIEN AUSSI SUR LES CLOChERS

la , la belle girouette nous sert à voir d "ou viens le vent
il ne fait pas le fanfaron , un peu rouillé , il grince et il tourne au gré des vents loll

beau conte que tu nous à raconté
bon lundi d' avril Miss Jeanne
kénavo
Répondre
M


Et le coq nous dit quel vent sera dominant  pendant toute l'année lors de la messe des Rameaux.. Il soufflait de quel côté cette année ?


Heureuse d'avoir reçu ta gentille visite.


Biz de Jeanne



J
Bonjour M'amzelle Jeanne... Mais oui la femme reste l'avenir de l'homme même si elle a besoin du coq pour se faire... Messieurs à bons entendeurs si vous passez par zici... Bises de jill
Répondre
M


Ne soyons pas trop féministes.. Pas de comparaisons..


Il doit y avoir des maris qui ne fanfaronnent pas trop ?


Je te souhaite une belle soirée et te fais un big bizzouxx


Jeanne