Défi 78... Je dois vous raconter...

Publié le par M'amzelle Jeanne

Une histoire effroyable (pour lui !), celle du coq de la ferme !

 

Il était si fanfaron ! bien entendu il y avait de quoi, c'était le plus beau de la basse et moyenne cour.

Un gallus gallus domesticus un vrai, celui que les gaulois connaissaient déjà, devenu l'emblème de notre pays. 

Emplumé de toutes les couleurs que la planète nous offre il était beau. Son noir était bleuté, son rouge violent mais rosé à la fois   Il avait un gris argenté mélangé à du doré..  un peu de jaune au bout de quelques plumes, on ne pouvait que l'admirer, il le savait le coquin..

Sur ses ergots,  il se redressait et claironnait dès cinq heures du matin pour faire sa voix certainement, cela  agaçait pas mal de monde .. les couveuses étaient dérangées dans leur méditation et les autres celles qui pensaient   faire la grasse mat, les habitants du quartier compris,  avec ce "Caruso" c'était impossible.

Lorsqu'il faisait sa cour il tournait très lentement autour de la poulette choisie plume traînant jusqu'à terre, grattant le sol et d'un seul envol  il lui sautait sur le dos. La pauvre se mettait à crier.. deux coups de rein, son affaire faite il repartait vers d'autres laissant la poulette éberluée, s'ébrouer ayant perdu quelques plumes dans ce combat !

 Aussitôt après quelques cocoricos, il repartait faire la cour à d'autre, une certaine  Gâtinaise toute blanche,  qui n'avait rien à faire de lui, ne pensant qu'à se trouver un petit vermisseau dans la terre fraichement grattée ..

    Puis, il grimpait sur le tas de compost et se remettait à faire des cocoricos à "tour larigo"'  cela devenait insupportable dans le monde du poulailler.  

 Ce n'était pourtant pas

"un poulailler d'acajou

 ou l'on entendait la conversation

 D'la volaille qui fait l'opinion"

Bref, je m'égare dans mon propos, ceci est l'histoire d'un autre poulailler dont il est question dans la chanson d'Alain Souchon !

Il chantait si fort qu'un jour il se cassa la voix et c'était devenu horrible, il fut moqué. Les enfant en riant lui disaient tu fais comme Patrick Bruel maintenant ? ..

Je dois revenir à ce drame affreux, car ce bel oiseau n'indisposait pas seulement les poulettes alentours, mais la fermière et son mari en avaient assez d'être réveillés aux aurores...

La fête de Pâques arrivait des cousins de la ville venaient passer quelques jours  le choix fut facile... la poule au pot... ou le  poulet rôti.....

Les petites poulettes pondaient des oeufs régulièrement... et le coq si fanfaron mangeait bien, mais ne rapportait rien......Son sort fût vite jeté !

Plumé, il ne restait plus grand chose de lui, de ce bel oiseau tout était dans sa parade !

Ce petit conte.. pourrait se transposer chez les humains vous ne pensez pas ?

Publié dans DEFIS

Commenter cet article

Tricôtine 09/04/2012 16:05

l'habit ne fait pas le moine, ni la parure le coq !!! hihi je ne connaissais pas ce conte là, certains ergoteurs devraient en prendre de la graine ils vont se dégonfler ou prendre une déculottée
??? merci Ma m'zelle Jeanne !! je te pose quelques bizzzzzeux colorés !!!

M'amzelle Jeanne 09/04/2012 16:45



Heureuse de te lire ma chère Pascale.. Tu ne pouvais connaître ce conte.. il n'a pas été écrit par Monsieur de la Fontaine... il est tout droit sorti de mon imagination ! Je n'avais pas compris
le défi tout simplement !


Belle soirée et au plaisir de ce lire


Avec plein de bizzoudouxx  pour toi


Jeanne



valdy 08/04/2012 10:22

Chère Jeanne,
Je viens de lire tes échanges avec ta jeune @mie chinoise, et cela est aussi porteur qu'une belle poésie sur l'amitié ....
Je t'embrasse,
Valdy

M'amzelle Jeanne 08/04/2012 14:41



Je suis enchantée de cette rencontre, nos échanges sont précieux. Je trouve cette jeune fille extrêmement intelligente et ressens pour elle beaucoup de tendresse...


Merci d'être passée et de me dire ce que tu as ressenti de cet échange.


Nous avons du soleil, mon amie s'est endormie... tout est parfait


Belle fête de Pâques à toi chère Valdy.. Bizzoudouxx de Jeanne



valdy 07/04/2012 09:33

Voilà ce qui arrive en terre Gauloise quand on fait trop de bruit ... Bon, d'accord pour le plumage ... mais pas l'abattage :))
PS : je n'aurais jamais pu être éleveuse car il y aurait eu surpopulation dans ma ferme ... j'aime trop les bêtes, même caquettantes, bêlantes et j'en passe ...
Bisou Jeanne

M'amzelle Jeanne 07/04/2012 16:01



En effet, comme c'est cruel d'élever des animaux, de les aimer... puis de les manger !!


Je suis au maximum végétarienne. J'ai vu un joli coq apprivoisé ce matin sur la 2 thé ou Café. Valérie Mairesse parlait de la pièce de théatre qu'elle joue en ce moment et son partenaire est un
magnifique coq.


Au plaisir de se rencontrer.


Jeanne



Martine 06/04/2012 08:21

Bonjour Jeanne,

Oh que oui! j'en connais qui collent parfaitement à ce portrait.
excellente lecture. Merci :)
Bises de bonne journée
Martine

M'amzelle Jeanne 06/04/2012 09:15



Merci à toi Martine pour ton passage et de ton appréciation .. j'aime !


Belles fêtes de Pâques et au plaisir de se croiser dans les méandres de nos blogs.


Je t'embrasse.


Jeanne



Janina 06/04/2012 03:26

vous êtes donc la compatriote du Général de Gaulle, hihi, il est mon idole, j'adore son talent et son naturel...une village pas d'industrie, c'est plus charmant, je pense. moi aussi, quand j'étais
petite, j'habitais dans un village où il n'y a pas d'industrie. il est un peu pauvre, mais je l'adore avec ardeur. même je suis jeune, je préfère habiter dans la campagne, avec l'air fraîche, les
montagnes, les champs , les ruisseaux clairs....nous avons le même penchant, n'est-ce pas ? ^_^
bonne journée !
bisous bisous

M'amzelle Jeanne 06/04/2012 11:36



Et oui, je suis allée à ses funérailles, il avait du talent, a fait beaucoup pour un peuple ingrat qui le regrette maintenant.. Une de mes amies à été plusieurs fois en Chine et me dit qu'à
Qinghao il y a la bière Tsintao et que les jeux Olympiques sur l'eau s'y sont déroulés. Elle me dit aussi qu'elle a fait une belle randonnée à la Magasinerie ? Tu connais?


Oui moi aussi j'ai la campagne, mais c'est à la ville que l'on trouve du travail !


Belle journée à toi.. Il doit être tard à Qinghao ? Biz de Jeanne