A L'ABORDAGE!. Le Défi N°109 Le Phare des îles Sanguinaires

Publié le par M'amzelle Jeanne

C' est Fanfan qui est à la barre !... SANGUINAIRE-copie-1

  Le Phare des  Iles Sanguinaires

 

 

 

Tout cela a été très vite..
Arrivées par le ferry du matin, dépaysées,  un peu groogies  recherchant les points clefs de cette belle  ville inconnue nous allions de découvertes en découvertes..  Ajaccio...!!
Emerveillées,  après en avoir fait le tour en repérages et prendre  nos marques,  notre chambre d’hôtel, nous nous sommes retrouvées mon amie Gloria et moi dans un bistrot du port.

Gloria, mon amie Américaine,  était revenue me rendre visite après de longues années « perdues de vue » !
De nombreuses années auparavant nous avions déjà fait un périple du côté de la Sicile ou sa grand-mère  vivait. 
La visite de l’île de beauté.... nous a  séduites....
Le dépliant touristique vantant les possibilités de découvrir les îles Sanguinaires en une demi journée,  les îlots sentinelles du Port.. La chapelle des grecs réfugiés de Paomio,  de voir la côte découpée, le magnifique soleil couchant  jusqu’au Cap de Muro pour dernier horizon..
Nous étions folles de joie à  cette idée.

Deux jours après  nous voici en corse du Sud, regardant le golfe d’Ajaccio.. Le phare  des  Iles sanguinaires au loin,  très bien nommées… la  lumière du soir  nimbait l’ensemble  d’un  rouge sombre.
Dans le bistrot l’ambiance était folle.. Il était organisé une tombola pour le soir, de loin nous regardions s’agiter les participants  et nous riions sous cape de voir les beaux garçons évoluer…
Finalement nous décidâmes de rester passer la soirée dans cette ambiance qui nous plaisait beaucoup.., nous parlions des souvenirs  du passé tout en regardant d’un air détaché le monde qui nous entourait. Les petits sourires, les clins d’œil des uns et des autres nous amusaient et nous rendaient un peu fofolles !

D’un seul coup.. un brouhaha terrible.. tout le monde nous entoure.. et me voici portée sur le podium à bout de bras soutenue par des gaillards  me tenant les bras en V.
Sans comprendre que le ticket que j’avais  acheté quelques heures plutôt  était le ticket gagnant !!

Une carte me fût donnée au dos de laquelle était noté :

VOUS AVEZ  GAGNE
UNE SOIREE
DANS LE PHARE DES SANGUINAIRES,
AVEC LE GARDIEN,
REPAS COMPRIS

Le lendemain toute rieuse, je prends mes dispositions dans la soirée, pour être au rendez vous  à  l’heure dite .
Surprise de ne voir personne venir  m’accueillir  je me sens bien seule au milieu de nulle part.. 
Des bougies sont allumées sur le chemin et sur  chaque marche..
J’avance doucement,  le cœur battant la chamade.. je pourrais  revenir sur mes pas..
Mais la curiosité est  grande.. et je suis un peu Kamikaze..
Avec lequel des beaux gars rencontrés hier soir vais-je prendre le repas..?
Le beau berger qui d’un regard sombre me regardait ou  celui qui  costume rayé, cravate et chaussures bi-color arborait un sourire montrant des dents de requins ?? 
Je n’aurais jamais du venir.. et pourtant je marche  droit.. dans l’enceinte du phare maintenant.. Les mains moites, je respire difficilement

Une porte en face de moi.. sur laquelle est noté « Défense d’entrer.. » !
Naturellement, c’est tentant de voir ce qu’il y a derrière..j’ouvre.. et au même moment un jet de lumière m’aveugle..  un photographe.. ?
J’entends.:

- ".Ah..ah.. et.. voici  la Huitième.. ! "
- .."Avance ma poulette…"

J’ai  le temps de voir d’un coup d’œil rapide... autour de la pièce sont exposées  de grands tableaux:  photographies de portraits de femmes..?
Une  forte odeur de vin .. Un cri rauque… l’homme  aviné veut m’attraper. 
Je me retourne très vite, fais tomber un monceau de cordage.. j’entends un bruit sourd.. je ferme la porte et tourne la clef..

Me voici dehors.. je cours..
Perds mes chaussures sur les rochers,  la lumière rouge.. pourpre du soleil couchant  m’entoure..
Je deviens invisible il me semble… je cours.. cours… vais-je me casser le cou ?

Au loin j’entends la voix de Gloria qui me dit;  je suis là..
  "- je me doutais que ce ne pouvait être qu’un traquenard !"

Publié dans DEFIS

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 04/11/2013 15:06

tu as opté pour le roman noir ... mais tu t'en tires in extremis. Pas glorieuse l'attitude de Gloria, soit dit en passant
bises et belle semaine

M'amzelle Jeanne 04/11/2013 18:47



J'en tremble encore..
ah.. les copines ont ne peut guère s'y fier..on ne peut compter que sur soi !
Merci chère Jeanne d'être venue ..
...je file chez toi et te souhaite aussi une belle semaine



ozy 29/10/2013 16:56

bonsoir Mamzelle Jeanne, j'adore ces récits, je suis moi meme une kamikaze et j'aurais été jusqu'au bout
c'est une histoire vraie ou inventée, j'aimerais qu'elle soit vraie pour le fun et le souvenir
en tout cas une belle frayeur relative quand meme
je te souhaite une belle soirée et gros bisous
joelle

M'amzelle Jeanne 31/10/2013 12:02



Je viens d'écrire une longue réponse et pfuitttttt plus rien !
Je te disais que cette histoire est complètement inventée pour les besoins du défit. Je ne suis jamais allée en Corse.
Cependant, ma vie a été jalonnée d'histoires souvent un peu spectaculaires. dont je me suis toujours bien sortie,..
Je te souhaite une superbe journée ensoleillée je serai heureuse de te lire encore !
Bizzoudouxx



pimprenelle 26/10/2013 17:27

Que d'émotions ! Pas bien sérieux tout cela. Commencée dans un bar avec des "beaux" garçons un peu louches ne soirée qui aurait pu très mal se terminer. Et qu'aurait fait Gloria du dehors, hein, je
te le demande !
Ouf, heureusement que tu es là pour nous raconter.
Bon week-end M'mazelle Jeanne

M'amzelle Jeanne 27/10/2013 09:53



Entièrement d'accord avec toi chère Pimprenelle.. ce n'était pas bien sérieux de partir à l'aventure comme cela.. avec des étrangers..
Les filles sont quelques fois sans cervelle.. j'ai dû faire partie de celle là un moment ?
Heureuse d'avoir eu ta visite et pu lire ton gentil commentaire plein de bon sens ..
Bon dimanche!



liliane coche 24/10/2013 16:54

Quelle histoire digne du "sanguinaire". Qu'auraient ils fait de toi ma Jeanne ??
Je suis contente que tu t'en sois sortie (même virtuellement) pour nous la raconter cette histoire ..
Des bisous, lili

M'amzelle Jeanne 24/10/2013 17:14



Chère Lili.. Heureuse de te lire ici !!
C'était un peu l'histoire de Barbe Bleue.. et c'est vrai que cela fait peur !!!!
Merci d'être passée ...
Au plaisir de se lire , s'entendre ou mieux.. se voir !!
Bizzzzoudoux à toi ma chère amie Lili



cronin 24/10/2013 10:15

Bonjour Jeanne,

Une belle imagination fertile, sous un décors paradisiaque en ces scènes exposées, moi qui aiment tant les phares, j'ai pris grand plaisir à vous lire, même si sous votre plume, se dessine un
traquenard..., ce fût quand même un beau voyage de vous lire Jeanne. Toute mon amitié et ma rose. Je vous souhaite une belle journée d'automne ! Corinne (Cronin)

M'amzelle Jeanne 24/10/2013 17:04



hum... Je répondu a votre gentil commentaire avant midi.. et suis triste de voir qu'il n'a pas été pris en compte.. Comme ma mémoire le fait quelque fois.. elle n'imprime pas!!
Très touchée par vos mots.. je suis allée vous rendre visite sur votre blog, ce fut un instant de bonheur je vous remercie de tout coeur.
Il fait un temps splendide ici !
Au plaisir de se lire encore ici ou là !
***
J'ai voulu corriger mes fautes.. cela m'a été refusé...
Il faut donc lire : J'ai répondu.... à votre...