********************24 Aout 1944******************

Publié le par M'amzelle Jeanne

Dans mon village, ce soir là,

Dix Sept hommes ont perdus leur vie,

Par la volonté d'autres hommes.

Chaque  année, une commémoration est célébrée

Devant une belle assemblée .

Leurs fils, leurs filles étaient là .

Enfants ils étaient alors

Aujourd'hui,  ils ont des cheveux blancs

Il y avaient des drapeaux,  des fleurs

Des militaires, hommes et femmes, tenant des fusils

Des discours,  de la musique aussi

Leurs noms furent égrenés

Une voix annonçait d'un ton haut et fort

"Mort pour la France"

Une question à moi s'est imposée

Que fait-elle la France de tous ceux qui sont morts pour elle? 

Notre "Mère Patrie"

Ne pourrait-elle éviter de laisser couler tant de larmes

Une mère,  doit protéger ses enfants

Les préserver des mauvaises fréquentations

Eviter de les laisser jouer avec des jouets dangereux !

Pourquoi alors  ce commerce des armes

Pourquoi ne pas faire des ententes dans les bureaux

Entre généraux

De négociations bienveillantes.

Oui pourquoi pas !

Mais si je dis cela, de folle on va me traiter

D'Utopiste, peut-être d'Anarchiste

Ce soir je suis triste

Je me sens tellement  impuissante

24 Aout 2012

Jeanne

Publié dans POEMES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Notre dignité est de penser génération en génération à tous ceux qui sont morts pour notre liberté et notre humanisme devrait tendre vers la Paix. Mais l'homme est sans cesse en conquête et
lorsqu'il ne l'est pas, il se défend. Les paroles ne remplaceront jamais les armes des dominants. Je le déplore. Rien ne consolera les familles des victimes de tous les temps. Reste peut-être pour
les croyants, la prière. A bientôt. Suzâme
Répondre
M


Il y a beaucoup à faire, à dire dans ce domaine... Oui la prière... une sorte d'appel à la paix venant de tous les coeurs en disant:  cela suffit vivons.. chacun dans notre nacelle (!)
à notre rythme et nos besoins.. Sans vouloir dominer le monde .. et les autres !  Mais.. ce n'est qu'un rêve et pour ceux qui ont perdu la vie c'est horrible.


Calme dimanche de rentrée... alors courage !!!


Biz de Jeanne



E
Ben moi je partage ton cri !!! tu as raison et non non non tu n'es pas folle mais bel et bien dans le vrai !!!! Bisous
Répondre
M


Il y en aura toujours pour critiquer.. Je te suis reconnaissante de partager mes idées de Paix et d'Amour.


Amitiés de Jeanne



C
Un p'tit coucou sous le soleil du sud-ouest gros bisous
Répondre
M


Merci pour ton passage !


Belle journée à toi aussi.



H
Comme toi, je rêve de ce monde où l'amour triompherai, car il ne suffirai que de quelques mots, d'une écoute et d'une compréhension de chacun pour que cesse les guerres.

Oui, j'y crois, dans nos vies au quotidien, il n'est pas nécessaire de faire la guerre pour désamorcer les conflits.

Alors pourquoi le monde ne pourrait il pas ?????

Oui, j'en rêve depuis petite fille.
Dans mes prières, je demandais toujours la paix dans le monde.
Mais jamais elle ne vient !


Gros bisous Jeanne
Répondre
M


... les marchands d'armes... ma belle amie... les marchands d'armes... Que feraient-ils donc ?


Tu sais bien que les copains des coquins ont priorité pour vendre leurs marchandises... (voir l'éthylotest..!!)


C'est trop fort pour nous.. Nous ne pourrons jamais "redresser le baton !"


Je te fais un énorme bizzoux ma belle amie.


Jeanne



H
Ce que l'on nomme utopie est la réalité que l'on ne sait reconnaître aujourd'hui. Viendra ce moment où tous les utopistes seront des humanistes dans un monde bien réel et simplement moins
égoïste.

Hélène*
Répondre
M


Comme j'aime ton commentaire !!


Belle journée chère Hélène.


Jeanne



C
rassure toi, tu n'es pas la seule à penser ainsi
Répondre
M


Merci.. cela fait du bien de savoir que l'on est deux !!


Biz de Jeanne



D
Tout cela me révolte aussi. Faire tuer des personnes humaines pour accroître son pouvoir et s’asseoir sur un siège en or avec les amis qui les vénèrent, eux aussi assoiffés de pouvoir. Ces
personnes mortes par la guerre sont des héros méconnus. L'impuissance est un mot cruel.
Répondre
M


J'aime beaucoup ton commentaire DI.. Impuissance est horrible en effet.. cela signifie que les bras nous tombent.. et que nous sommes vaincus !


Mais...!


 "Quand les hommes vivront d'amour... il n'y aura plus de misère... les soldats seront troubadours


ET nous... Nous serons morts mon frère" 


Quelle hymne MAGNIFIQUE !!!


Merci d'être venue .. je t'embrasse


Jeanne


 



L
bonjour Jeanne,
Un texte bien émouvant. Des "morts pour la Fance"on continue à en pleurer tous les jours.Rien n'a changé hélas. Nous avons trop de "va-t-en guerre" prêts à expédier notre jeunesse au casse pipe.
J'ai la même réaction que toi, celà doit être de l'utopie. A Bientôt Bises trés amicales.
Henri.
Répondre
M


Ton passage, ton commentaire  me font grand plaisir. Cela fait du bien de savoir que d'autres ont les mêmes sentiments que ceux que nous ressentons.


Je te souhaite une belle journée Henri.


Amitiés de Jeanne



L
Bonjour Jeanne. Ton poème est émouvant et digne, tout en étant plein de révolte et d'indignation, que je partage. Eh oui, ceux qui vendent des armes ou/et qui ont souvent envoyé les civils
"mobilisés" au massacre (je ne parle pas des militaires de carrière, c'est leur métier et ils le savent), tous ces décideurs, eux, sont toujours bien à l'écart des combats ; pourtant, ce sont eux
qui ont le sang sur les mains. Chez nous, les civils ne sont plus appelés au combat, mais ailleurs les civils se transforment en combattants, pour lutter contre l'oppression.
Tu évoques les prises d'otages pendant l'occupation nazie, et les exécutions, soit des victimes prises au hasard, soit les acteurs d'actes de résistance, l'impuissance des familles, périodes
atroces.
Tu fais bien de souligner le paradoxe entre le fait qu'on attende des parents qu'ils surveillent leurs enfants pour les garder en vie alors que, plus tard, des décisions de guerre font fi de la vie
de nombreux jeunes hommes.
Je veux croire que sur ce plan on évolue, même si les progrès vers le respect de l'humanité sont durs à percevoir.
Gros bisous, Jeanne.
Répondre
M


Tu as tout dit chère Lenaïg ! Je te remercie de ton commentaire qui me conforte dans mes idées.


A bientôt j'espère pour d'autres échanges plus tendres !


Je t'embrasse bien fort.


Jeanne



C
Bon week end à bientôt
Répondre
M


Merci... le ciel est gris..ici !


J'espère que vous aurez un superbe temps chez vous..



J
Bonsoir Jeanne ! Froides exécutions... Il aurait mieux valut ne pas faire la guerre messieurs que de rendre chaque année hommage aux victimes qui y ont laissé leur vie au nom de quoi finalement...
Querelle d'hommes qui fait veuves et orphelins ! Jeanne.. merci pour eux et ce vaccin de rappel ! Bises
Répondre
M


Heureusse de te lire Jill... La matinale.. la première... la fidèle !


Merci pour tout cela et surtout pour ton commentaire sur ces années de rappel sans fin.. Rien n'arrête, la monstruosité de la guerre ! Nous sommes mis dans une machine infernale... et on
nous fait voter pour nous donner l'illusion que c'est nous qui choisissons !


Avec beaucoup d'amitiés, je t'embrasse.


Jeanne



F
nous sommes impuissants face à cette société de violence mais ne faudrait-il pas arrêter de montrer des films où la violence règne car beaucoup imitent
Répondre
M


... Chère Flipperine ! Que fais-tu du bussiness.. de l'argent... et de l'or que se font tous nos dirigeants !


Ils n'en ont rien "à cirer" de nos états d'âme.. ils ne pensent qu'aux armes, même pas de guerre mais de comment  faire pour faire tomber l'autre celui qui est en face afin de gagner plus !!
Nous sommes dans le marigot ! Et pour nous en sortir.. il faut vivre simplement, sans télévision !


Bref j'arrête là.. Je te souhaite une nuit calme avec de beaux rêves en couleurs


Jeanne