"L'endroit de l'envers"

Publié le par M'amzelle Jeanne

Bonjour à tous...
Mois de naissance .. et bientôt de l'anniversaire  de ma chère Maman.. née le 16 Octobre 1897..décédée le 14 Février 1978
Intelligente et forte, très vaillante toute sa vie..ses derniers jours furent difficiles. On n'avait pas encore  nommé.. "ce retour en enfance".. "être dans son monde" par ce nom de maladie "Alzheimer"" qui fait peur et que nous sommes incapable de soigner encore de nos jours..
Voici donc un récit de ce qui arrivait souvent !
Merci Maman, 


L’endroit de l’envers…

Je me suis toujours demandé ce qu’il pouvait bien avoir derrière le miroir.. derrière la porte fermée à clef dans le grenier. . derrière ce meuble que l’on ne peut tirer !
Pas toujours recommandé de tenter de forcer la  porte,  souvenez-vous de Barbe-Bleue ! Mais dans l’ultime espace entre le reflet de votre portrait et l’autre côté du miroir je devine que le grand mystère est là !
 J’ai la conviction que les Énergies qui sont notre force, se massent là pour nous protéger.. Voir nos réactions et tenter de nous éviter de faire les bêtises que notre corps humain gourmand  toujours,  avide parfois, lubrique aussi, affabulateur de temps en temps nous  fait inventer pour nous mettre en valeur dans certaines conditions de notre vie journalière.
Ce grand miroir accroché dans ma salle en a vue passer des personnages de toutes sortes, il est très haut et étroit..
Il doit être très pratique pour qu’un ange doté de ses magnifiques  ailes plumées puisse passer allègrement !
Ce miroir m’a été offert par une chère amie,  héritière de son oncle,  prêtre dans le petit village à côté de chez moi. Certainement, il a été bien souvent béni, il a entendu les prières les plus sincères et profondes et je ne doute pas que depuis sa présence dans ma maison,  les bénédictions,  les protections se sont succédées pour éviter toutes les bêtises que j’aurais pu avoir la tentation de faire !
Ces réflexions m’arrivent subitement, je n’y avais pensé, mais en y réfléchissant bien je trouve que cela n’a rien d’extraordinaire.
Ma pauvre maman, décédée il y a si longtemps d’une maladie que l’on nommait à l’époque le retour en enfance, douce folie et  dont le nom actuel est « Elsa meurt » me disait en se regardant dans un autre miroir..
- Je ne la connais pas cette dame aux cheveux blancs elle a encore mis ma robe !!

Elle partait se changer.. Revenait  fâchée de voir  toujours le reflet de cette personne inconnue d’elle-même… Ne se reconnaissant pas !
Ne connaissant  pas sa peine, je la grondais..  Tentant de lui expliquer le changement d’elle-même. Elle voyait  le feu de la cheminée se refléter dans la glace et très en colère :
- Elle brûle aussi  mon bois !
Mais non Maman,  c’est le reflet.. le miroir..
- Oui justement,  Ah ! si vous pouviez voir ce que je vois de l’autre côté de ce miroir !! nous disait elle courroucée .

Voici, voilà pourquoi je voudrais bien  moi aussi savoir,  j'essaie de comprendre ce que parfois quelques auteurs tentent de nous expliquer sur la métaphysique, la physique quantique et d’autres études…
Savoir  enfin et vraiment si l’endroit vaut l’envers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonjour Jeanne
un bel et émouvant article
reçois Un petit coucou d’une contemporaine (35)

Oui terrible maladie , mon mari l’a eu a l’âge de 65 ans !

J’aime bien Elsameurt, cela adoucit le mot de cette maladie

Elle est dure la souffrance de ceux qui doivent vivre ces terribles moments, d’incompréhension J’espère que les intéressés ne se rendent pas compte de leur état, quoique, au début, je me demande ?

Tu as bien raison de dire que le blog entretient nos neurones.
Je m’y emploie quotidiennement
Prends bien soin de toi
Répondre
M
Merci beaucoup de ton arrêt... sur ma page !
Et de ton gentil commentaire. C'est agréable de se sentir soutenue.. et appréciée !!
De 29 à 35.. il y a 6 et je crois que c'est énorme la différence...déjà enfant ce sont des années importantes
Je vais moins...plus du tout (!) me joindre aux jeux de Blogs de l'Amiral Domi.. Mais j'ai eu la chance de la voir venir me faire un coucou chez Moi.. Adorable amie!
Je serai heureuse de te lire.. donc à une autre fois !
Amitiés.
G
Coucou Jeanne,
Quel beau texte qui décrit si bien cette horrible maladie.
Je m'interroge, je pense que mon père se reconnaissait, du moins le temps qu'il était avec moi.
Bises
Répondre
M
Gibee mon ami.. Je découvre ta visite !
Merci Beaucoup de ton beau compliment... j'aime écrire et les mots semblent venir seule lorsque j'écris.
Nous sommes des penseurs.. et ne cherchons ps d’où nous viennent et ces pensées.. Il y a bien des énergies qui sont derrière.. Le petit chien Gadgio n'a pas ce pouvoir...Nous sommes des êtres pensants.. nous avons donc la possibilité de réfléchir.. d'être en communication.. avec...quelqu'un qui nous insulfe les mots et leurs suite selon notre envie notre désir profond...
Voici une belle explication..à laquelle je ne m'attendais pas !!
Bisous cher Ami
C
Ma chère Jeanne, quel plaisir de lire cette histoire ! Et c'est joli "Elsa meurt", je n'y aurais pas pensé.
Ma mère qui aura bientôt 95 ans et que j'ai dû mettre en maison de retraite n'a pas vraiment cette maladie mais elle perd beaucoup la mémoire d'une minute à l'autre ! mais au moins, elle nous reconnaît. J'espère que tu feras d'autres articles prochainement. Bises amicales
Répondre
M
Quelle rapidité ! Merci beaucoup
Bon courage pour t'occuper de ta maman.. C'est triste de voir nos parents partir hors de la réalité bien souvent avant l'heure !
Bonne soirée.. Virtuellement je t'envoie des bisous.
J
Elsa meurt... et avec elle ma maman partie rejoindre tant d'autres en 1991 à 87 ans, et maintenant Elsa s'approche insidieusement à nouveau de la maison et flirt outrageusement avec mon mari qui petit à petit la rejoint, et c'est bien difficile de ne pouvoir chasser cette Elsa qui fait mourir la tête de nos proches.
Répondre
M
Je croyais bien t'avoir répondu..je ne vois plus ! J'ai un peu perdu la main.. Je dois m'y remettre !
Je prends bien part à ta peine.. si ton mari se laisse emporter par cette chienne de maladie !
Vous devez avoir de bons docteurs et puis et puis....Aucuns conseils !
Je t'embrasse virtuellement de tout coeur !
M
Chère Josette !
Quelle tristesse je partage ta double peine.. c'est terrible de voir ses proches qui étaient si vaillant, si talentueux devenir prie que des petits enfants.. Nous sommes impuissants devant cette force qui les emmène..
Ma maman était persuadée que derrière le miroir il y avait quelque chose.. tant et si bien que j'avais accroché un rideau provisoire à ce miroir !
Je t'embrasse fort chère amie et te souhaite courage et force.
P
J'ai connu cette maladie chez maman aussi. Il y a eu les moments terribles, ceux où elles ne me reconnaissait plus, ceux où elle prenait une mouche pour sa fille et tous les autres ... mais il y avait encore certains moments de tendresse.
Pour eux, je pense qu'il y a des instants infimes de conscience et oui, ça fait mal.
Tu as raison, faire marcher sa tête aussi loin que l'on peut, son corps comme on peut.
Tu donnes beaucoup M'amzelle Jeanne et a fait du bien aussi.
De l'autre côté du miroir ... va savoir.
Bises et bon après-midi de dimanche
Répondre
M
Merci beaucoup de ton témoignage .. tu as connu ces délires aussi C'est atroce ce déphasement ( ?)
Elle était très active dans son commerce et le jour où cela n'a plus été elle était perdue.. Cela arrive souvent à des personnes qui étaient très active. Ensemble nous avions étudier.. la métaphysique et autres mouvements quantiques j'en suis tout imprégnée.. et je me fais un plaisir de partager ce que je sais.. ce qui me vient à l'esprit au moment opportun.
Merci pour ta visite.. ce partage Avec toute mon amitié.. mon meilleur et doux souvenir
C
Bonjour Jeanne, quelle terrible maladie, la pire entre toutes. Qu'elles doivent être malheureuses entre deux p'tits moments de conscience, hélas ! Comment le savoir, en effet, si vraiment l'endroit vaut l'envers, car seul reste le passé ; le présent n'est plus pour eux, elles, bien entendu. Quel bel hommage à ta chère maman. Avec toi, en pensée avec elle. Doux dimanche tout entier. Grosses bises♥
Répondre
M
Bien doux message que j'ai apprécié.. Merci pour ma maman..partie .. comme tous ceux qui nous précèdent dans le temps des souvenirs. Il y a longtemps déjà que nous nous suivons de loin.. je me souviens de ton chagrin au décès de ton frère.. Il y a..??
Avec amitiés et pensées chaleureuses.
M
très émouvant ce portrait de cette femme qui ne se reconnaissait plus. de nombreux progrès sont en cours mais quand? en attendant merci pour ce partage de tes émotions ma Jeanne bisous
Répondre
M
Merci Pimprenelle.. Je vois que tu as eu aussi ce genre de moments difficiles.. Je pense que cela arrive souvent chez les personnes qui étaient fortes, courageuses..? Maman était commerçante et du jour ou son magasin fut fermé, où elle n'a plus eu de clients tout s'est dégradé.. Pour d'autres il y aura une autre excuse?
Oui c'est très triste ! J'aimerais faire passer le message qu'elle m'a transmis, qu'ensemble nous avons tenté d'approcher.. celui de l'Amour inconditionnel que le Christ nous a transmis : "Aimez vous les uns les autres"
Je suis toujours heureuse de te lire.. ici ou là
Je t'envoie tendres pensées.
M
Chère Marie.. Voici que je me re-penche sur mon blog.. Je vais peut-être le faire "vivre" encore un peu..C'est une partie de moi.. j'y ai mis mon coeur alors pourquoi pas !
F.B est trop partisan.. n'accepte pas certaine critique.. là il me semble être chez moi..?
Comment vas-tu ? As tu encore de l'encre dans ton stylo pour écrire de belle histoire ?
Amitiés ma belle.. puisque l'on ne se fait plus la bise...
Comme les temps ont changés !!
Z
Ah Jeanne, quelle terrible maladie. Mon Papa en était atteint et entre certains moments de conscience, il vivait dans sa bulle sans savoir où il vivait et avec qui il se trouvait.
Un bel hommage a ta maman, et pour cette fichue maladie, qui pourra nous dire quel est l'endroit ou l'envers de ce miroir. Je t'embrasse amicalement ma p'tite Jeanne.
Répondre
M
Merci Zaza.. heureuse de te lire.
Oui ce furent des années difficiles.. et je plains ceux qui en souffrent et leurs soignants !
J'espère que tu vas bien Bisous ma belle
J
Terrible maladie qui perd le souvenir au présent... et ce miroir qui provenait de chez un prêtre, pas pour autant miraculeux, hélas.... ! On en sait comment on va finir ses vieux jours, une pensée pour ta maman, bises amicales, JB
Répondre
M
Chère Jill.. Merci d'être si fidèle Merci pour tes mots de compréhension ... tentons de rester le plus possible consciente et alerte ! La tête et les jambes... et bien si j'ai conservé ma tête.. l'esprit critique, je marche dans ma maison seulement et avec difficultés.. Voilà, mais bientôt 93 ans !
On ne peut "être et avoir été" J'espère que tout va bien pour toi et ta famille heureuse.
Vive le Blog qui nous fait conserver nos neurones !
Amitiés. Doux souvenirs.