Mon Dieu..

Publié le par M'amzelle Jeanne

Mon Dieu..

Mon Dieu !
Voir Paris dans un tel état
30 blessés!
Je suis d'une infinie tristesse
On ne joue pas au chat et à la souris
avec la vie,
en face de blindés,
d'une armée de militaires, qui ne sont là que pour tirer...
aux ordres du gouvernement!
Mais qui sont ces casseurs...
qui excitent les militaires et les mettent à cran.
Des mauvais garçons... des anarchistes ?
Ou de pauvres bougres
ne voyant pas d'autres façons de s'en sortir
que de casser!
Ces manœuvres stériles sont à bannir
Proposez
vos points de vue  devant une table
en raisonnant calmement
Vous ne connaissez donc pas le prix de la vie.. ?
ou celui d'être blessé
de vivre ainsi le restant de vos jours
Restons civilisés!
Mais vous..
Messieurs du Gouvernement
descendez de vos situations privilégiées
Depuis des décennies
le peuple grondait, vous étiez loin de tendre l'oreille
Chacun de nous doit
se remettre en question.
Mais vous tous regardez vous agir..
soit dans hémicycle
ou la moitié du temps si vous êtes là physiquement
votre fatigue a eu raison de vous..
 vos mains sont occupées sur votre portable
ou la tête plongée dans un magazine
Avez vous pu entendre l'exposé de votre voisine ?
Non ce n'est pas acceptable.
Vous n'avez pas entendu gronder la foule
et c'est vous tous,
trop nombreux d'ailleurs
pour les résultats donnés,
Qui sont fautifs de ces émeutes
Réveillez vous
donnez au peuple ce qu'il demande
Ne les méprisez pas!
Et comme dit  le dicton Allemand
Nous tous redeviendrons heureux
"Comme Dieu en France"
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Tout à fait d'accord avec ton texte…..Un fossé s'est creusé mais la violence est à bannir. Il faut négocier, s'écouter, avancer. Mais nos gouvernants ont leur part de responsabilité.
Répondre
J
Je suis globalement d'accord avec ton constat et raccord avec ta tristesse. Les gens ne veulent plus être méprisés. Quant à dire le peuple, la foule n'est pas la représentation du peuple. j'entends tellement de demandes tout à fait contradictoires qu'elles ne peuvent pas par définition être toutes satisfaites. Alors quel arbitrage permettra le retour au calme ? Ou quelles voix de sages incontestables ?
Répondre
R
C'est triste en effet mais il est quand même une chose que je me souvient c'est qu'il a dit austérité et réforme lors de sa campagne alors pourquoi l'avoir élu? et réclamé sa démission alors que personne derrière je comprend pas...mais bon je suis pas compétente la dedans. Bisous c'est bien triste car la casse c'est le peuple qui va payer et en plus ça donne une très mauvaise image de la France"
Répondre
J
Que dire Jeanne sinon la grande tristesse de voir à quel point on en est après 40 ans de belles paroles et de mépris... cette manifestation est elle à la mesure de la déception ? hélas il y a toujours des petits malins opportunistes qui tentent d'en tirer profit et encore une fois au dépend des "petites gens" jamais écouté
je t'embrasse et merci pour ta belle page
Répondre
Z
Coucou Jeanne,
J'ai lu ton billet hier soir sur mon smartphone.
Cette violence est effectivement terrible et qui dit manifestation en dehors des corps intermédiaires sont plus sujettes à l'infiltration extrémistes de droite et de gauche qui savent se rejoindre pour casser et piller. Mais je partage ton avis quant au mépris de ce président qui n'a pas encore eu une parole constructive pour comprendre la détresse de cette base française qui s'est soulevée et mise en marche pour obtenir un peu plus de pouvoir d'achat et une justice sociale. Bien sûr, il paye 30 ans de politique des gouvernements précédents, mais par ses petites phrases assassines, même sous le gouvernement Hollande, il a toujours méprisé les petits. Alors, s'il en prend plein la "tronche" en ce moment, rien d’étonnant. Bises et bon dimanche
Répondre
C
Je viens tout juste encore de voir des images de Paris via les nouvelles internationales. C'est difficile à regarder. Ce n'est certainement pas par la violence que tout va rentrer dans l'ordre des choses, hélas ! C'est un bon texte, Jeanne !
Bon dimanche,
Bisous♥
Répondre
J
Bonsoir Jeanne... chaque grande manif a ses risques de voir ce genre de chose, les vandales sont expérimentés dans le genre, en groupe, leur union fait la force, dans quel but, j'avoue que... !? Les G.J. est mouvement pacifique qui souhaite voir sa vie changer en mieux, pas en pire... sera t'il entendu dès lundi, là... je n'en sais rien ! Bises
Répondre
V
OLLA copie, mais on dirait Victor Hugo à la tribune Bra....brabraVO !!!!!! oui, la misère, toujours, d'une façon ou une autre.Bises à toi poète.mji
Répondre
M
tout à fait d'accord avec toi ma Jeanne la violence n'est que la solution extrême soit des laissés pour compte qui n'ont rien à perdre, soit des nantis qui ont peur de tout perdre bisous
Répondre