Il faisait beau ce jour là !

Publié le par M'amzelle Jeanne

Il faisait beau ce jour là !

24 Aout I944....
L'air était doux, nous revenions de la sablière  nous baigner mon amie Christiane et moi,  .. en rentrant nous avons lu les affiches encadrées de noir, placardées sur le mur..
"Au moindre fait de résistance le village sera mis a feu et a sang..Nous savons qu'il y a des terroristes parmi vous....etc "
L'atmosphère était lourde.. et pourtant tout était si calme..
Ma mère a dit à mon amie Christiane.. rentre vite chez toi.....
Sans avoir gouté elle est partie rapidement.
C'est à Vingt heures que tout à commencé.. Le couvre-feu était sonné.. Personne ne devait se trouver dans les rues.. Au loin nous avons entendu des  coups de feu. Étant loin du centre du village nous ne comprenions pas et ne pouvions imaginer ce qui se passait.
. La nuit fut longue. Le ciel embrasé nous a fait comprendre que le silence nous apporterait le chagrin a l'aube..
A six heures du matin, nous avons entendu la carriole et le trot du cheval de Monsieur Collier..le fermier de la ferme du "Moulin Bizet" Mon père lui a demandé ce qu'il savait.
Effaré, et en peu de mot il nous a donné l'ampleur du désastre..
Quelques hommes jouaient encore aux cartes au Restaurant de la Providence.. alors qu'ils auraient dû être chez eux...il était passé 20 heures.. D'un seul coup la porte fut ouverte  l'injonction de lever tous les bras en l'air fut ordonné.
Manu militari, à coup de crosse et de bottes ont tous été menés a l'entrée du Parc au Daims. Monsieur Collier a eu la chance  de pouvoir se cacher au moment de cette rafle ..
Au fur et a mesure que ce triste cortège passait devant les portes des habitations elles furent ouvertes à coup de crosses, c'est ainsi qu'il ont pris des otages le long du parcours, des personnes âgées...
Très vite ils ont été fusillés, tombant les uns sur les autres. Un jeune homme peu blessé, tombé le premier a passé la nuit sans bouger sous le poids de ces hommes sans vie.
Des femmes et des enfants ont passés la nuit à genoux, devant les pauvres fusillés.
Au matin, le désastre fut grand  17 hommes n'étaient plus.
Léon le boucher, Pierre le propriétaire de la Providence, plusieurs de leurs amis, le Dédé qui était charpentier qui tenait son petit dans les bras.. il n'a eu que le temps de le donner à sa femme la Nénette, le fils de la Louise, un gendarme, un garde forestier et son chef,..Monsieur Morin huissier,, deux grands pères Monsieur Millère et le père de l'épicier de "La Ruche Moderne"..
Je les revois ils étaient I7..  mon cœur est lourd.
Le lendemain, les maisons brulaient encore..
Nous étions atterrés devant l'ampleur de tant de misères..d'énormes chagrins..

Oradour sur Glane  brûlait aussi ce même jour.. l'ampleur du désastre  était plus importante, Femmes et enfants n'ont pas été épargnés et ont été brulés dans l'église...

Il y a 74 ans...Nous avons dit " Plus jamais cela..."
Et ...tout recommence ...
Nos chaines de télé ne font que de nous projeter de semblable situations.  Nous sommes impuissants devant ces désastres, ces perpétuelles querelles de possession, de haine de l'autre. Nous ne pouvons porter toute la misère du monde... mais nous ne pouvons nous  habituer.. ni accepter...ce que nos semblables ont à souffrir.

Jeanne
24 Aout 2018
18 heures.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bonsoir M'amzelle Jeanne,
Je n'ai pas réussi à mettre un commentaire sur l'article 2019. Je viens donc ici vous souhaiter une année sereine et une santé un peu plus florissante (mais oui, j'ai entendu parler un peu de soucis).
Ce que je lis ici me renvoie bien loin. J'étais encore une toute petite fille mais je me souviens de la tonte des femmes et de ma question à ma mère : pourquoi.
L'épisode du jeune homme resté vivant sous les camarades, j'en ai entendu parler.
Pour le 11 novembre, le maire d'un village voisin nous a demandé la lecture de lettres de poilus. Pour que les jeunes comprennent pourquoi l'Europe a été fondée, pourquoi il faut se "battre" pour la conserver, nous a-t-il dit.
Conserver la Paix, comme c'est difficile. Il faut être très vigilants pour arriver à la garder dans un couple, entre voisin, dans la famille alors entre les pays ...
Et oui, Jeanne, toute la misère du monde ... et que ça fait mal !
Faites une belle fin d'après-midi.
Répondre
M
Bien en retard pour répondre a ton gentil et intéressant message !
Le monde est ainsi fait.. je pense que les guerres les massacres sont nécessaires afin que la terre puisse tourner (fabriquer des armes et les vendre)
Non je n'y crois pas je rêve et espére d'un monde merveilleux dans lequel ne vivraient que des gentils...
Bonne soirée Pimprenelle... je t'embrasse !
M
Merci Pimprenelle d'être venue m'offrir vos bons vœux ! A mon tour je vous souhaite une superbe année de paix d'amour et de santé.
Nous vivons une époque perturbée..avec raisons, il y a tellement d'injustices ! Mais nous savons ce que nous avons.. et les grands changements sont un peu effrayants... Que la sagesse et les désirs de Paix soient dans le cœur de nos dirigeants.
Que cette année soit belle pour tous et pour vous en particulier chère Pimprenelle.
Je vous embrasse.
Jeanne
M
Chère Jeanne,

Que de lourds souvenirs tu portes en toi. Ma mère a vécu la guerre à Bordeaux et mon père, si jeune, était dans la résistance.
Je crois, malheureusement, que tout ça fait partie de l'être humain. Il a en lui la noirceur ( et quelle noirceur) et la lumière. On ne peut l'accepter pour autant. Tant que la lutte est là , l'espoir élève sa petite flamme vaillante
Ton témoignage est très émouvant
je t'embrasse fort
Répondre
M
Chère Martine!
Ton commentaire me touche beaucoup c'est atroce mais nous devons vivre certains passages de notre vie avec la noirceur pour que vienne la lumière! Depuis que le monde existe nous n'avons eu que ces exemples !Nous voudrions cependant tous crois a un Gouvernement Mondiale de Paix et d'Amour..mais nous sommes si nombreux sur terre.. avec horreur je pense que les guerres sont nécessaires pour reconstruire et faire de l'argent... éliminer certains.. pour avoir de la place.. c'est horrible...
Vivons donc le moment présent en harmonie avec nous même et notre entourage..
Je te souhaite une belle journée de fin Aout.. et t"envoie un gros bisou !
D
Atroce! Un récit poignant. Les guerres ne devraient pas exister. Quelle absurdité ! Malgré cela l'homme recommencera …..
Répondre
M
Un peu désespérant... ces perpétuelles atrocités !
Heureusement que nous avons notre philosophie.. que nous allons puiser et glaner ici et là pour nous forger à ne pas souffrir plus que nous apprenons au fil des jours, et qui devraient être apprise dans les foyers... en classe ..
Bonne soirée cher Ami
G
Nous n'apprendront jamais du passé, les tout puissants du moins, rien que pour la gloire, ce monde est fou.
Pourtant ils ne sont qu'une poignée...
Répondre
M
Merci Gibee.. Je pense comme toi : ils ne sont qu'une poignée.. d'avares et de perfides Sans eux qu'est ce qu'ont serait bien!
et même si les moutons se rebellent .. un chef des moutons se manifestera.. et tout recommencera !!!
Bonne soirée et à bientôt !
J
Toujours du sang et des larmes hélas et ça ne cessera qu'avec le dernier homme vivant sur la terre.
Nous vivons dans l'utopie de croire qu'un jour la paix sera devenue universelle.
Ne pas oublier c'est le début de la sagesse.
Nous avons maintenant l'habitude d'aller en Moselle de la fenêtre de chez mon fils nous avons devant les yeux des champs... et le clocher de Gravelotte pour horizon !
Je t'embrasse Jeanne
Répondre
M
Nombreux en sont dépourvus de cette sagesse qui pourtant nous éviterait bien des malheurs !
Gravelotte ne fut-elle pas une bataille difficile en 1914/18..? Je vais aller voir sur internet
Heureuse d'avoir reçu ta visite chère Josette.. Je te souhaite un beau dimanche !
Bises
C
Plus que triste, oui, en effet, Jeanne ! Quand va-ton comprendre ???
Nuit reposante et douce fin de semaine !
Bises♥
Répondre
M
Heureuse de te lire chère Colette...Je pense qu'il est bon de se souvenir de ce que le passé nous a apporté..et ne pas recommencer les erreurs.. Mais l'homme à les idées courtes..
Bon dimanche..
Je t'embrasse
M
très émouvant Jeanne et surtout ne pas oublier bises Marie
Répondre
M
Merci pour ton passage chère Marie !
L'homme a la mémoire courte..les femmes.. je ne dis pas !
Bisous
J
Une agréable journée où l’amitié qui règne en maitre, d’un sel coup se tourne en tragédie.
Mais qu’est donc cet humain, capable du pire et du meilleur.
Plus jamais !…. Hélas, si toujours…..
Très émouvant récit
Amicalement
Répondre
M
Heureuse de te lire.. Merci pour ton soutien c'est agréable de savoir que nous ne sommes pas seule à penser que l'humanité va à sa perte en continuions ces ignobles génocides.
Le monde à commencer sans être humain dit-on.. si cela continue à la fin de ce monde.. il n'y aura plus personne ???
Avec toute mon amitié.
E
des souvenirs si lourds, indélébiles, l'homme est un loup. Pire, bien sur, parce que ce n'est pas pour se nourrir qu'il tue. Dans mon village, en 40, 80 otages ont été fusillés dans la carrière, parmi eux un grand père qui avait obtenu la grâce (?) de prendre la place de son petit fils qui avait été raflé
Répondre
M
Difficile d'oublier certains "points de détails".. Qui nous font voir autrement notre vie de chaque jour, Comprendre que l'homme est différent lorsqu'il porte le chapeau de chef.. Pauvre village qui a perdu 80 de ses âmes.. généreux grand père ! Tout cela est bouleversant et cela continue.. d'autres manières mais se sont toujours les pauvres qui souffrent !
Merci Emma pour ton mot.. ne désespérons pas.. soyons forte dans nos idées généreuses !
Bises
D
les années ont passé et nous ne devons pas oublier pour ne pas recommencer ; que faut il à l'homme pour qu'il soit en paix ? Merci pour ton témoignage ; tu portes encore en toi, tous ces gens . Merci et bises.
Répondre
M
Chaque être humain porte en lui des vœux pieux que nos dirigeants ne veulent pas comprendre .. Obnubilés par le pouvoir et l'argent ils se croient les maîtres du monde et se donnent tout pouvoir... A quand cette Ère Nouvelle promise ??
Merci Andrée d'être passée.. à deux on se sent plus forte !
Bisous
L
bonjour Jeanne-
c'est épouvantable et pourtant l'homme continue de tuer--- l'homme le plus grand prédateur-
plus jamais ça est un vain mot hélas-

bonne fin de journée- bisous-
Répondre
M
Oui..tu as raison ne nous laissons pas berner par des paroles.. suivons chacun chacune notre chemin en écoutant les petits oiseaux et en cueillant les fleurs du bord de notre route !
Merci d'être passée chère Lady .. Bisous
Z
Hélas Jeanne, tu le sais bien, malheureusement l'histoire est un éternel recommencement dans les horreurs les plus blâmables. Bises et bon vendredi
Répondre
M
Ma chère Zaza.. Merci d'être passée.. de me dire que tout n'est que recommencement.. Non je ne veux pas revenir.. et revoir les mêmes programmes ! Si tous les gas du monde.... je suis sure que cela pourrait aller mieux !
Merci de ton amitié ma belle amie.
R
c'est vraiment triste a dire mais l'homme n'apprend rien et tout recommence toujours et encore plus barbarement!!!!! Bisous Jeanne
Répondre
M
C'est désespérant de voir que l'on a rien compris.. enfin lorsque je dis ON.. je veux dire ceux qui nous gouvernent c'est lamentable !
Dans ma région, "on"vient d'expulser une famille Albanaise intégrée depuis 4 ans dans un village qui se meurt.. ou le père avait trouvé du travail les enfants en classe avec des résultats formidables..une mention au Bac..!
Je crois que je vais regarder les BisousNourse ce soir
Merci d'être passée.. à deux l'on se sent mieux Bisous à toi chère Renée