... ce sont les minutes qui sont longues !!

Publié le par M'amzelle Jeanne

... ce sont les minutes qui sont longues !!

Ce ne sont sont que des mots
qui ajoutés  les uns au autres s'imposent
pour parler du temps,
ce reflet de vie,
ces facettes de vie que nous regardons passer.
Car, nous ne passons pas,
ce sont les mois, les saisons, les années
qui, inlassablement passent devant nos yeux étonnés.
Nous, nous sommes statiques devant ces bouleversements.
Étonnés de voir nos cheveux blanchir,
l'expression de notre visage s'alourdir.
Le miroir nous renvoie l'image d'un personnage qui n'est plus le nôtre
Que  nous  ne reconnaissons pas.
C'est un autre visage que nous avions conservé en mémoire.
Le cœur n'a pas de rides dit le poète !
Et oui le mental reste jeune
Il continue de ressentir ces possibilités extraordinaires
de l’éternelle jeunesse !
Pourtant
Nos pas deviennent plus lents, les difficultés journalières s'accumulent
On est moins recherché
les sorties se font de plus en plus rares.
Le téléphone ne sonne plus
et n'a plus les résonances de surprises et de chaleurs
Qui nous transportaient dans ce monde bouillonnant
Qui se refroidit si vite !
D'autres viendront,
ils vivront les mêmes sensations
Et doucement, comme moi murmureront:

"Lorsque l'on est vieille et seule
ce ne sont pas les  années...
mais les minutes qui sont longues !"


Je retrouve ce texte écrit il y a quelques années.. criant de vérité
je ne peux m'empêcher de le reposter ..
Jeanne
28 Novembre 2017

Publié dans REFLEXIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
"... laissez-moi vous dire quelque chose. A l'intérieur de ce corps ridicule, je suis encore jeune... je ressens encore, je désire encore, je rêve encore, je piaffe et m'irrite encore contre les restrictions imposées à mon corps.
La vieillesse est la plus amère punition que nous inflige notre Dieu vengeur. Pourquoi ne communique-t-il pas cette même vieillesse à nos esprits ? ..." Mary, dans "les oiseaux se cachent pour mourir"
Répondre
M
J'ai aimé lire ce beau livre..aux nombreuses réflexions si sages !
Mais.. je rentre à l'instant d'un superbe voyage en Bulgarie à la rencontre de ma petite fille et sa famille..pour fêter les 90 ans de l'arrière GPère paternel Bulgare.. et moi l'arrière Grand mère maternelle.. de 89 ans et 4 mois, malgré mes douleurs mon impossibilité de marcher.. en chaise roulante poussé ou tirée par mes amours.. et bien je l'ai fait et je rentre fatiguée mais tellement heureuse et si jeune dans ma tête !!!
Merci Emma pour ton passage ! Je t'embrasse
S
Quotidiennement, il faudrait noter sur un cahier tout ce qui, dans la journée, a été utile ou nous a rendu heureux, en creusant bien dans les moindres détails, dans les moindres petites choses ...Je l'ai souvent fait, les jours où je pensais que rien ne s'était passé, et j'en suis repartie infiniment surprise et pleine de joie !

Nous ne sommes de toute façon que de simples errants sur terre, corps alerte ou non ....
Et puis, il n'y a pas plus voyageur qu'un esprit nourri par la sève du coeur, celui-là rayonne en permanence !!!

Heureuse de te retrouver par ici, Jeanne, sur un espace qui offre tant de vastitude, grand ouvert à l'émotion (FB est bien limité à ces niveaux !)

Sur mon "chemin je t'aime" un beau voyage t'attend, romantique et exalté ....Je t'embrasse tout plein tout fort encore : sabine
Répondre
M
Très heureuse de lire ton message.. et de cette rencontre improbable sur FB !
Nous vivons une époque formidable réjouissons nous de toutes les possibilités de découvrir les pouvoirs de l'esprit.
L’Ère nouvelle promise se rapproche de plus en plus de nous la compréhension arrive dans le cœur et l'esprit de tous les êtres de bonne volonté. .. qui rayonnent en permanence !
Je te souhaite une merveilleuse fin d'année..et souhaite que la nouvelle année qui montre le bout de son nez ne soit que Paix et Amour
Avec toute mon amitié je t'embrasse très fort.
U
Oui l'esprit se sent toujours jeune et lorsque les amis disparaissent et que les jambes faiblissent il faut chercher la compagnie des livres pour pouvoir encore vagabonder
Répondre
M
.....ou faire des petits gâteaux de Noêl pour le réveillon des petits enfants !! haha
Joyeuse fête... cher Ulysse
L
Chère Jeanne, toujours jeune et dynamique dans ta tête, je t'embrasse, à un de ces jours au téléphone.
Répondre
M
Merci pour ce gentil coucou!! À tout bientôt
Je t'embrasse
D
Et plus le temps passe et plus le texte devient d'actualité ! Vieillir est quelque chose d'inéluctable qu'il nous faut bien accepter...Reste la jeunesse du cœur et de l'esprit . Belle continuation !
Répondre
M
En ces derniers jours de l'année je viens cher Daniel te présenter tous mes vœux de santé de Paix, d'Harmonie et de tant d'autres choses nécessaire pour une vie rayonnante.. Je me suis laissée distancer dans la lecture des blogues, il m'est difficile de revenir.
Continuons avec nos faibles moyens à laisser des petites pierres sur le chemin..
M
Heureuse de te lire Daniel..
Merci pour ton passage !
Continuons de nous libérer des choses qui ennuient pour ne conserver que le merveilleux.. Jeunesse du cœur et de l'Esprit Agréable soirée !
L
un très beau texte toujours d'actualité -
comme tu as raison ! chez nous le téléphone sonne pour des pubs uniquement ! désolant-
notre fils et notre fille téléphonent peu hélas-
on les appelle donc---
avec l'âge on dirait qu'on n'interresse plus personne----
bonne soirée- bisous-
Répondre
M
Chère Lady.. Je suis heureuse de te lire..la vie et ses ressentis est la même pour tous Mais chacun reçoit différemment ! Selon la force d'esprit, le courage aussi de vouloir lutter et vieillir sans gêner les uns ou les autres ! Les milieux virtuels dans lesquels nous évoluons nous aident bien !!Je t'embrasse et te souhaite une belle soirée !
R
Une texte magnifique qui montre bien que nous ne sommes plus vraiment acteurs de la vie, juste spectateurs...Bisous
Répondre
M
Ah Renée.. oui c'est vrai nous ne sommes plus acteurs.. mais nous avons nos souvenirs ! Car les spectacles qui nous sont offerts
actuellement n'ont pas la saveur de ceux que nous avons connus de plus, je n'aimerais plus y participer..
Notre temps est fait reste celui de la sagesse et des plaisirs simples.. Apprécions le moment présent !!
Je t'embrasse chère Renée
C
Oui, vieillir seule, ne doit pas être facile tous les jours, en effet ! Moi, j'ai la chance de vivre en groupe, un souci de moins. Ce texte, ton texte, sera toujours à la page et ne vieillira pas. Douce fin de ce jour à toi, Jeanne !
Gros bisous♥
Répondre
M
Heureuse de te lire.. Sœur Colette!
Nous avons tous la chance que l'on mérite.. inutile de se retourner contre la vie qui nous a été allouée.. J'ai accepté.et je suis comblée ! Je remercie à chaque instant le bonheur d'avoir été mère et d'être devenue trois fois arrière grand mère. D'avoir eu comme cadeau anniversaire pour mes 88 ans la joie immense d'aller un mois vivre dans le foyer de ma petite fille Léa à Moscou, d'avoir eu comme interprète de Russe mon arrière petite Mia de 7 ans.. Ce fut merveilleux.. Tout en fauteuil roulant mais pour moi unique !!
Je suis en harmonie avec.. l'Univers... et en pensée avec toi chère amie lointaine !
Je t'embrasse.
D
bonsoir Jeanne et je te remercie pour tes mots toujours si justes. Jeudi nous allons voir ma belle mère (91 ans) ; elle trouve que le temps vole très vite ; elle a la chance d'habiter près de deux de ses fils (à moins de 5 kms) + une ex belle fille qui toujours vient lui préparer ses médicaments. Bises et porte toi bien.
Répondre
M
Je suis heureuse de te lire chère Andrée.. il y a bien longtemps que nous nous sommes croisées !
Merci pour ton passage.. pour tes gentils mots..! Porte toi bien toi aussi !
Je t'embrasse et te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année
J
Bonsoir Jeanne
j'ai plaisir à te lire ou relire... ce texte ne prendra jamais une ride tant il est universel.
j'aime le poème d'Aragon qu'Emma a ajouté en commentaire.
"Las le temps madame, nous nous en allons..."
je t'embrasse Jeanne
Répondre
M
Chère Josette... Merci !
Tes mots me plaisent..et me font fondre...
Je t'embrasse moi aussi.. très fort !
M
Bonsoir Jeanne,

Oui, je partage complètement tes mots. Et j'ai beaucoup aimé l'écho d'Emma avec le poème d'Aragon... Le temps file et nous avec. Le tout est de le remplir ce temps, de s'occuper.. Et il est vrai, comme dit Martine, qu'à deux, et en forme, c'est plus supportable.

Pensées amicales
Répondre
M
Je suis rouge d'émotion de lire vos comparaisons...Merci chère Martine toi qui sais si bien jouer avec les mots, les fleurs, la nature et nous enivrer de parfums subtils que nous devinons en te lisant ! Merci !
Je ne m'ennuie pas, je suis en harmonie avec ce que j'ai, méditant sans me morfondre !
Je t'envoie amitié et pensées.
M
"Passent les jours, passent les semaines ; Les jours s'en vont, je demeure" .
Oui et nous vieillissons. Si on est à deux et en bonne santé on le vit braucoup mieux que seul. Belle soirée
Répondre
M
Chère Martine.. Merci d'être passée ! Mon ordi a flanché..qu'elle misère de ne plus avoir ce contact.. J'ai perdu la main d'être fidèle aux défis de notre groupe.. mais passionnée par FB ou je te vois régulièrement et admire tes photos !
Amitiés.
J
Bonsoir Jeanne, nous ne sommes que de passage dans cette vie aux quatre saison, l'hiver de l'âge pas le plus beau, car il cumule les maux,hélas... douce soirée à toi, bises
Répondre
M
coucou tit' Jill ! Un vrai bonheur de te lire. Je vais te dire que ma vieillesse se passe bien moralement.. Ma petite famille m'entoure du mieux qu'ils peuvent même de loin, recevoir des photos et voir grandir les petits quelle joie !
Ce sont les jambes et le dos qui me lâchent..on ne peux tout avoir !
Une opération du canal lombaire est prévue début de l'année.. Nous verrons bien ! Je t'embrasse très fort Jill Merci !!
E
"d'autres viendront"... ton magnifique poème est comme un écho à celui d'Aragon :
"D'autres viennent. Ils ont le cœur que j'ai moi-même
Ils savent toucher l'herbe et dire je vous aime
Et rêver dans le soir où s'éteignent des voix.

D'autres qui referont comme moi le voyage
D'autres qui souriront d'un enfant rencontré
Qui se retourneront pour leur nom murmuré
D'autres qui lèveront les yeux vers les nuages..."
Répondre
M
Émue de recevoir un compliment de cette taille.."..écho à celui d'Aragon" !!
Je te remercie Emma, virtuelle mais fidèle amie !
Rien n'a changé, depuis la nuit des temps seul le moyen de communiquer qui nous éloigne parfois du présent !
Amitiés.