Pour la Petite Fabrique d'écriture

Publié le par M'amzelle Jeanne

VOLETS MI-CLOS

Par la fenêtre ..derrière le léger voilage,  je regarde la vie passer...
Non je n'épie pas, étonnée de voir les changements qui s'opèrent de jour en jour.
Les saisons et leurs particularités surprenantes.. toujours différentes!
Assise dans le fauteuil en coin de fenêtre, un plaid sur les genoux,  Gadgio à mes pieds, je tente de concentrer mon attention sur le livre que je tiens dans les mains,  je le  laisse tomber bien souvent..lorsque mon attention n'est pas captivée!
J'aime regarder les allées et venues qui se passent dans ma rue ..  cependant se raréfient,  les villages se vident de leurs substances..de leur âme..Plus de travail.. les jeunes partent!
En quelques années la vie à bien changé!
Autrefois,  les enfants allaient en classe à pieds,  maintenant c'est un ballet de voitures qui emmènent et ramènent les petits..donc plus de cris.. plus de rires,  de chahuts ni de boite de conserve traînée à bout de pied ! Les rues sont propres.. plus rien ne traîne!
Comme ils évoluent vite ces petits!  En quelques années ils font des progrès dont je suis toujours très étonnée. De la maternelle les voici rapidement entrer au Collège
Petits corps menus portant un énorme sac sur leur dos. j'ai peine pour eux !
10 ans ont passés.. et pour moi 10 ans c'était hier... ce n'est rien !
Et pourtant.. que de changement en dix ans.
Je vois ma voisine se courber bien bas pour aller chercher son pain. Le Monsieur du bloc d'en face marche avec un déambulateur..
Et moi.. et moi une canne à la main, le bras sur le bras de ma fille.. je ne peux plus avancer!
Par la fenêtre je vois la vie qui passe.. devant mes yeux étonnés, sans me lasser !


Gadgio
Http://endirectdechezmoi.com
 

Commenter cet article

Martine 26/02/2017 18:23

Et oui, la vie, ce fil si fragile, nous le suivons comme nous pouvons ,jour après jour...
J'aime ce regard si humain que tu poses autour de toi. cela fait du bien de te lire.
Merci Jeanne
Bises

M'amzelle Jeanne 27/02/2017 11:22

.. et tu as lu mes deux histoires !!
Merci chère Martine cela me touche profondément.
Je file chez toi ...

fanfan 08/02/2017 12:06

On en voit des choses par la fenêtre.Il suffit d'être attentif et même de fermer les yeux ..;un beau récit

M'amzelle Jeanne 12/02/2017 11:13

Merci Fanfan d'avoir lu les deux petits textes
Je te fais un bisou

Daniel 07/02/2017 10:43

C'est très émouvant...La vie qui passe et se transforme.....Moins acteur et plus spectateur.......Les jours filent, filent.....

M'amzelle Jeanne 07/02/2017 14:29

C'est exact.. nous ne sommes plus acteurs.. enfin tant que l'on peut se prendre en charge c'est formidable. Personne n'est semblable nous sommes unique, nous avons forgé notre devenir au grès de tant de paramètres!
Merci d'être passé Daniel

liliane coche 06/02/2017 10:34

Ma Jeanne, j'ai les larmes aux yeux, non pas de tristesse mais de plaisir de lire tes écrits, si bien amenés et si justes, sur La Vie ...
Pas besoin de fioritures ni d'être lauréat d'un soi-disant fabuleux roman, non, je te lis et je sais ce qu'est le temps qui passe. Dans tes mots tout est dit, le passé, le présent et l'avenir.
Je t'aime ma douce mais si vivante amie,
Lili

M'amzelle Jeanne 06/02/2017 19:35

Grand bonheur de te lire ici... tu as osé ! Merci ma chère Lili je suis touchée ! Nous avons de tant de souvenirs d'écritures et d'ateliers de toutes sortes Début de notre rencontre, de mes balbutiements. Tu as fait un superbe parcours je suis admirative de tes réunions auxquelles je regrette tant de ne plus pouvoir me joindre. De ton charmant commentaire je suis fière et te remercie.
Tu es a jamais (ou mieux) à toujours dans mon cœur.
Ta Jeanne.

colettedc 06/02/2017 03:12

Oui, comme le temps passe et, nous passons aussi avec. Tout va si vite, en effet ! Un très bon et beau texte, Jeanne !
Douce semaine à toi,
Gros bisous♥

M'amzelle Jeanne 06/02/2017 19:39

Ce sont des redites...mais l'on ne parle bien que de ce que l'on vit.. de ce que l'on partage!
Merci Colette d'avoir aimé ce texte et de me le dire !
Avec amitiés je t'embrasee