HARUKI MURAKAMI 1Q84 .. Quel étrange livre !

Publié le par M'amzelle Jeanne

HARUKI MURAKAMI 1Q84 .. Quel étrange livre !

Etrange surprenant.. prenant !
Je n'ai pu m'arracher des 1.500 pages que représentent les trois tomes de cette fiction.. avant de lire le mot Fin.

C'est une jeune fille de 20 ans, étudiante, en vacances dans mon village, rencontrée sur le Pont de l'Aujon où aime se rendre Gadgio le petit chien, que nous avons eu notre rencontre..
Vraiment une belle et intéressante rencontre !
Deux mondes nous sépare et pourtant nos idées sur de nombreux points se rejoignent .. Nous parlions la même langue, partageant de nombreux points communs..Nous étions intarissables !
La jeune étudiante, captivée de la vie de l'extrême orient et moi, une personne âgée restée curieuse, aimant partager aussi ce qu'elle savait de ce lointain pays.. de ses coutumes et surtout de ses petits poèmes :Haïkus!
Étrangement nous étions sur la même longueur d'onde.
Le lendemain matin, Andréea est venue chez moi me prêter ses trois tomes d'Haruki Murakami.
Depuis nous avons eu plusieurs échanges très chaleureux et toujours aussi passionnés !!

Il est question dans ces livres, d'un monde hypnotique où les ombres se reflètent et se confondent.
Alors qu'ils étaient sur les bancs de l'école, un seul geste.. se tenir la main et serrer très fort a commencé la belle histoire d'amour de Tengo et d'Aomané, deux petits écorchés de la vie.
Une vie qui se passe à Tokyo (et qui serait presque actuelle) pleine de rebondissements, de sectes, de crimes, où ils pensent toujours l'un à l'autre..où ils se cherchent à travers mille péripéties fantastiques... et où ils se retrouvent !!
Thriller et roman d'amour voilà : 1Q84 !

Vous comprenez ainsi pourquoi je n'ai pas répondu à vos adorables commentaires sur mon dernier poste.. Je suis toujours émue par vos visites et vos mots chaleureux .
Très touchée je vous en remercie.

L'heure de midi
rousserolles des roseaux -
rivière sans bruit

Haïku d'ISSA

Publié dans Les Croqueurs de Mots

Commenter cet article

pimprenelle 21/08/2016 19:45

Il suffit parfois de si peu de choses. Une rencontre, des liens qui se tissent alors qu'on ne se connait pratiquement pas et le partage. Et tu lis les trois tomes sans pratiquement lever le nez des pages.
En tous cas tu donnes envie même, si comme toi, je ne lis presque plus de livre.
Bravo M"amzelle Jeanne.
Bonne soirée

M'amzelle Jeanne 21/08/2016 20:13

Bonsoir Pimprenelle, c'est gentil d'être venu me faire ce commentaire chaleureux.
Cette rencontre fut tellement surprenante que j'en fus émue, et d'en écrire les grands traits je me sentais obligée. Le livre un peu initiatique correspondait si bien que cela en était magique! Il m'a été dit qu'il n'y avait pas de hasard, ?? Là, pour moi ce fut troublant. Comment vas-tu.. Il y a très longtemps que nous ne nous sommes croisées. J'ai perdu ton adresse. Je participe beaucoup moins..les journées sont courtes, voilà que je m'endors si facilement.. mes nuits se passent d'un seul trait en me couchant à 9 hres maxi !!
Je te souhaite une bonne soirée et te remercie beaucoup.
Amitiés

fanfan 20/08/2016 09:02

Une belle rencontre enrichissante . Je suis très ignorante en haïkus .
Ce livre doit être passionnant pour que tu l'aies lu d'une traite!
Bon week end

M'amzelle Jeanne 20/08/2016 11:23

Bonjour Fanfan !! Il y avait longtemps que je n'avais lu avec une telle .. avidité pour retrouver le mot Fin.
La plupart du temps les livres me tombaient des mains ! J'aime trouver le rythme de ces petits poèmes en 5/7/5 syllabes qui donnent comme un flash un moment précis de la vie (question et réponse personnelle).
Quel est ton programme pour ce week end.. tu me sembles ne jamais te reposer !
BIZZ

durgalola 19/08/2016 19:00

je suis confuse, si, si j'ai déjà vu des dessins de Fabienne Verdier et eu la joie de voir une exposition sur l'un de ses maîtres. Je vais voir à la médiathèque s'ils ont le livre. MErci du conseil. Bises

durgalola 19/08/2016 18:58

la chamane blanche, oui, j'ai lu et aimé. Fabienne Verdier, je ne connais pas, je vais voir sur le net. Je viens de lire un bon "aujourd'hui magique" d'Isabelle Jarry, histoire dans un monde pas trop lointain où les addictions informatiques seront punis par des stages de déconnexion, plus simplement, histoire d'un homme et son robot ami. Bises et bonne soirée.

Clara65 19/08/2016 09:12

Je n'y connais rien en haïkus mais je ne demande qu'à apprendre !
tu as encore fait une belle rencontre avec cette jeune fille, cela ne m'étonne pas.
Passe une belle fin de semaine et bisous, chère Jeanne

M'amzelle Jeanne 19/08/2016 11:48

Chère Clara Bonjour !! Merci d'être passée...
Les haikus sont de petits poèmes de 5/7/5 syllabes. Ce sont des réflexions que l'on fait ou se fait.. qui ne demande pas de réponse. Une interrogation :
L'herbe est plus verte (le E final compte)
en de ça de la barrière -
pourtant et pourtant

C'est très différent des autres poésies.. j'aime cette simplicité !
Des amis de Barcelone viennent me rendre visite cet après midi.. je viens de faire un quatre quart... brulé!! héhé
Amitiés et bisous aussi..