Suite de la femme en rouge....!

Publié le par M'amzelle Jeanne

Suite de la femme en rouge....!

A la demande générale.. (!!)
et au son de vos chaleureux applaudissements.. le synopsis continue !

- Toujours place de l'opéra...

- Les sirènes annoncent la venue de la police.. du SAMU
- l'attroupement commence à s'éparpiller..
Le Pizzaiolo, remets en route son scooter et file vers son destin..ses clients !

Le manuscrit a été remis dans le "marocain" que l'homme pâle allongé sur le brancard des premiers secours, tient serré sur son cœur.
- Direction toutes sirènes hurlantes l'hôpital le plus proche en occurrence: Lariboisière

- La femme en rouge gesticule de plus en plus et tente de s'éclipser...
- la main vigoureuse de l'Officier de Police la chope au vol et tient ferme et serré....
- le talon gauche de la jolie paire de "Louboutin" se casse
Voici la femme en rouge marchant clopin clopan
-Les portes des voitures claquent.. les sirènes sont branchées et tout ce beau monde quitte le lieu pour l'un: l’hôpital.. l'autre: le commissariat, pour vérification d'identité, interrogatoire.

-Voici la femme en rouge assise à l'arrière du véhicule de Police.. entre deux policiers..Elle est exaspérée, donne des noms d'oiseaux à ses accompagnateurs, crie et fulmine..
les policiers, bouches cousues... la laisse s'enferrer !!

- Arrivée au 36 quai des Orfèvres...
Confrontée à un Officier de Police Judiciaire.. des questions précises sont posées ..
Adresse..
Age...(sur lequel elle réponds entre ses dents) le commissaire lui demande de répéter plus fort..
Motif de son déplacement...
- "Je suis en instance de divorce et avais rendez vous avec mon avocat.."

-" Ah, je vais lui faire payer le prix fort... à ce mari inconstant, inconscient et ses liaisons extra conjugales ! Me traiter ainsi c'est inadmissible.. moi qui.. suis irréprochable sur tout.. patiente devant ses exigences, ses maniaqueries...aux p'tit soins je suis pour lui.. enfin j'étais !!
Me tromper...avec la secrétaire de son "business off shore" en plus.. une oie blanche !"

Son énervement la submerge.. la voici repartie dans son délire et là elle balance son mari et son histoire.. La femme en rouge parle d'affaires troubles.. de ses liaisons avec des gens importants d'amitiés dangereuses.. de quel genre?.. de valises.. elle ne tarit pas !!
"- Je lui ai tout donné à ce mufle... je ne lâcherai rien ! "
"Avec moi..Il va vivre l'enfer sur terre.. sans moi !"

Puis, deviens moins arrogante.. déstabilisée, elle bredouille, ses réponses sont confuses..
Elle doit justifier de sa précipitation..
Aux yeux du commissaire, dans cette histoire quelque chose cloche.. et il va creuser... il saura.. "il en a déjà cuisiné" des plus coriaces !!!
Cette histoire n'est pas simple, je dois en dire un mot au Divisionnaire se dit-il

" On est pas pressé lui lance-t-il.. Je vais vous faire monter un sandwich..."

La femme en rouge se calme devant la force.. Se mets à pleurer, le rimmel coule, le rouge de ses lèvres déborde...son langage devient confus..Les artifices se déclinent.. la femme en rouge est devenue fragile..!

Pendant ce temps l'homme "pâle" tente de se remettre.. dans une chambre de l’hôpital Lariboisière, il a été mis sous perf.

Employé dans un bureau aux initiales mystérieuses qui est souvent fermé. Les activités ne sont pas explicites.. "licites ?" nul ne pourrait le dire. Les démarches et échanges sont toujours faites en secrets, les dossiers passent de mains en mains entre bureaux.. se font sous le manteau afin de ne laisser aucune trace dans l'administration.
D'où la discrétion du personnage choisi pour sa capacité de passer inaperçu.!

Quel est ce destin étrange, qui a fait que ces deux là "La femme en rouge et l'homme pâle" puissent se percuter quartier de l'Opéra??

Nous le saurons bientôt le Commissaire Dismoytou saurait faire parler .. les murs !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Super Jeanne, je vais m'empresser d'aller lire la suite !!!
Bisous
Répondre
M
Heureuse d'avoir pu te tenir en halène..
Merci d'être passée.. BIZZZZ
J
rondement mené, j'ai hâte de lire la suite bises et belle soirée
Répondre
M
Merci Jeanne.. je me suis bien amusée dans ce défi.. que j'ai pu étoffer en 3 volets !
En tout bien tout honneur la femme en rouge est sortie du commissariat .. mais sans excuses des policiers!
Je te souhaite une belle journée.. ici le soleil est magnifique !
Q
J'ai hâte d'en savoir plus !
Bravo pour le suspens !
Bisous et douce journée.
Répondre
M
Ouiiiin! Elle est où la fiiiin!
:) :) :)
Répondre
M
Je suis désolée.. et le mot est faible ! Je ne comprends absolument pas ce qui a pu se passer dans l'administration de la page de mon blog;. Le texte, je l'ai tapé directement sur la page du blog... donc pas de double !! Il était terminé.. j'enregistrais au fur et à mesure.. j'ai choisi une photo..j'ai fait tout ce qu'il fallait être pour finir les trois volets de ce défit..
Je vais faire de mon mieux, dans quelques jours, pour ne pas vous laisser sans suite..
Ce fut grisant pour moi.. mais terminé par un Floc.. dommage...
Bonne fin de semaine chère Martine.. Merci de me filer de près !!!
D
y a un truc ... ta fin n'apparaît pas ... les mystères de l'informatique. Bises Jeanne
Répondre
M
Je ne comprends pas.. trois personne ont pu lire la fin de cette histoire et m'ont mis un mot.. puis.. plus rien!!
Mystère des mystères de cette femme en rouge.. Il ne fallait certainement pas.. un sujet sensible ayant été touché...?
Bonne fin de semaine chère Andrée je t'embrasse fort !
D
y
Répondre
R
mince un chouette polar que.............j'ai loupé! zut alors ça m'as l'air bien balancé cette histoire....Bisous rares, oui c'est comme ça. Sorry
Répondre
C
Ah ! Toujours en appétit de lire la suite Jeanne ! Bonne semaine ! Amitiés♥
Répondre
C
Oh mais dis-donc, tu as raté ta vocation : écrire des polars ! j'ai beaucoup aimé le rythme d'écriture. Je reviendrai lire la suite, c'est pour quand ?
En attendant, je te souhaite un très bon lundi de Pâques, chère Jeanne.
Répondre
M
Merci de ton passage.. la fin de l'histoire est partie...
Voici le bonheur de mon lundi de Pâques..
D
Super ! C'est palpitant. J'attends la suite avec impatience. On va découvrir de drôles de choses ! En tout cas on s'y croirait .
Répondre
M
Merci d'être passé lire mes élucubrations suite au défit...La vie n'est pas un long fleuve tranquille et nous verrons bien.. ce que les mots joints les uns aux autres vont révéler !
Joyeuses fêtes de Pâques... que la sérénité descende enfin dans le cœur des humains
M
Bonsoir Jeanne,

Aaaah, il ya une suite. Et quelle suite! C'est plein de vie, de cris, de fureur, et de questions qui demandent réponses. Tu nous laisses de nouveau la bouche ouverte. Alooooors! qu'est- ce qui se passe dans cet hôpital? Qui est l'homme pâle. La femme en rouge va-t-elle craquer, Et son mari? va-t-il être coffré?
Chère Jeanne, tu sais y faire pour ménager le suspense. j'aime ton histoire
bises
;)
Répondre
M
Ta visite .. ton com. sont un vrai bonheur.. Je me dois de donner une suite digne.. alors la nuit.. je cogite !
Il ne faut pas quela fin soit un flop !!
Je te souhaite chère Martine de belles journées de Pâques
Avec amitiés je t'envoie une douce bizzzzz
D
je suis ravie que tu ais poursuivi l'histoire. C'est haletant ! bises et bon week end de Pâques.
Répondre
M
c'est très amusant.. de laisser filer les mots comme ils viennent..à la suite de l'imagination !
Merci pour ton encouragement.. c'est gentil Andrée d'être venue ... je te souhaite de belles Pâques
BIZZZZ
J
c'est comme une série...ponctuée par les pubs il faut attendre la suite...cette femme me rappelle l'épouse d'un ex ministre !
Répondre
M
Exactement.. et j'en suis toute surprise.. que va nous apprendre le prochain épisode ?
Personne ne le sais encore même pas moi..
Ah l'épouse d'un ancien ministre.. aurait elle aussi balancé ? Ils ne se méfient jamais assez..
Bonnes fêtes de Pâques Josette.. beau temps car ici c'est Novembre et son crachin !!
BIZZZZZZ
E
ha ha !! c'est pas clair tout ça !!
bises
Répondre
M
Et comme tu le dis très justement chère Eliane..; haha !!
Merci d'être passée
BIZZZZZZZ
J
Bonjour Jeanne... Une femme trahie est une femme dangereuse, elle balance... ;-) merci, bon W-E de Pâques, avec annif lis-je ! Bises de JB
Répondre
M
eh oui.. c'est sa force.. sa revanche.. à la femme trompée...celle qui se mange froid !!
Ah! non c'est la vengeance qui se mange froid !!
Eh oui.. une année qui s'ajoute: quelle chance!
J'adorerais pouvoir trinquer avec toi..avec les amies du Blog..Comme tout est virtuel.. on va faire comme si !!
Bizzzzzzzz à toi.. courage surtout
M
J'savais bien que tu avais du polar dans tes neurones ...Ça y est ,tu as activé le déclencheur, c'est parti, tu nous tiens en haleine, tu nous as hameçonnés en quelques mots et je te sens rigoler en douce....
Répondre
M
Ah Mali.. te voici venue.. Tu m'as découverte.. je ne me connaissais pas ce talent moi-même.. C'est vrai que je me suis bien amusée... Merci d'être venue sur le blog..Cela me fait grand plaisir de te lire.. mais je préférerais recevoir ta visite !
A bientôt j'espère ne serait-ce qu'au bigofonne!
M
J'aime et j'attends haletante la suite Jeanne.... En attendant bon week-end pascal
Répondre
M
Merci Martine d'être devenue une fidèle lectrice.. d'une écrivaine de polar en herbe !!
Il serait temps.. car demain à mon cadran personnel une nouvelle année va recommencer...je vais tomber dans l'année du langage des petits oiseaux... tuittt tuitttt
Bonne fête de Pâques..
Bizzzzzzzzz
L
Chic, Jeanne, le suspense continue ! Si la Crim' s'en est mêlée, c'est qu'il y a un meurtre à la clé ... Ou alors une très sale affaire ... Tu nous divertis et nous intrigue, merci beaucoup ! Le sandwich qu'on fait monter, j'ai bien ri. Gros bisous !
Répondre
M
Très étrange.. de plus en plus étrange.. Saurons nous Lundi prochain s'il y a une fin heureuse ou scandaleuse.. à l'heure où je vous parle.. personne n'en sais rien !!
BIZZZZZZZZZ à toi chère Miss Maple (oh non.. mille excuses!!) Miss Eillen
E
ah ah ! tu sais ménager le suspense, que voilà un récit rondement mené !
Répondre
M
Il te faudra venir lire le dénouement ici la semaine prochaine..car au point où cela en est personne ne sais rien !
et ce n'est pas le commissaire qui va divulguer héhé!
Bonnes fêtes de Pâques chère Emma