INUTILE DE VOULOIR TOUT CASSER !

Publié le par M'amzelle Jeanne

INUTILE DE VOULOIR TOUT CASSER !

Inutile de vouloir tout casser
dans les musées, pour éradiquer
les mœurs et cultures anciennes.
La nature elle-même se charge
de créer ou bon lui semble
des catastrophes remplies de rages.
Où le désespoir
est le devenir de nombre
ux
de nos semblables.
Pauvres êtres humains
condamnés dès la naissance

à de biens tristes pitances
et de nombreuses souffrances!
Aujourd'hui Himalaya..
où le toit du monde s'est effondré
laissant tant de morts sous les gravas
tant de vivants sans toits.
D'autres, appelés
'Boats peuples" lorsqu'ils venaient d'Asie
il y a tant de décennies
Mais qui, maintenant venus des quatre coins d’Afrique
fuyant leurs pays de la barbarie
une vie normale leur étant refusée,
trouvent par centaines une mort horrible
dans cette mer de rêves... si bleue!
Haïti, cette île gorgée de soleil
ne s'est par encore complètement remise
de son horrible secousse..
Une chanson disait :
"La misère est moins triste au soleil"
et pourtant..
Mais comment va-t-il être possible de préparer l'hiver
chez nos amis Népalais...Tibétains.. .
Peuples qui nous apportent tant de sagesse.
No
s petits sous n'arriveront pas à combler
le manque apporté par toute cette misère
Et tous les souvenirs d'un passé si riche
Non, il est inutile de tout casser
là encore, la nature s'en est chargée.

6 Mai 2015

Publié dans POEMES

Commenter cet article

pimprenelle 21/05/2015 15:16

Combien tu as raison mais comment faire entendre raison à certains humains. Et madame Nature qui se mêle de semer la douleur en ces moments tellement difficiles "du vivre" ensemble. Nous sommes malheureux devant tant de malheurs parce qu'impuissants. La nature est la nature qu'on soit dans n'importe quel pays et si elle se met en colère il n'y a pas grand chose à faire. Juste, parfois, à trouver des solutions. Mais ... rien n'est jamais sûr.
Merci M'amzelle Jeanne

M'amzelle Jeanne 21/05/2015 16:55

Oh.. Pimprenelle nous ne pouvons rien contre la nature.. elle frappe à l'aveugle!
Et malheureusement contre la bêtise humaine c'est l'échec complet.. où avons nous manqué ? qu'aurions nous dû faire ?
Il va y avoir d'autres temps.. celui que nous avons vécu a été heureux.. bien que traversé par deux guerres.. et plus??
Je suis très heureuse d'avoir reçu ta visite.. Merci !

Roselyne 17/05/2015 20:09

Votre poème me touche par la profondeur de ses mots. Je ne pense pas que la misère soit moins triste sous le soleil, au contraire...On ne choisit pas son lieu de naissance, ses racines. Difficile de tout quitter alors que tout s'écroule. certains hommes pensent qu'il faut aller voir ailleurs pour se reconstruire . mais ils se heurtent à d'autres peuples qui ne les veulent pas et les rejettent à leur misère. Tout celà me peine beaucoup. J'ai je l'avoue un idéal de vie . Mais parfois il vacille...Merci de votre partage. Douce soirée. je vous embrasse.

M'amzelle Jeanne 17/05/2015 20:58

Un grand bonheur de lire vos mots ce soir.. ces mots qui résonnent très fort dans mon cœur, du même accord !
Je vous remercie de partager mon chagrin car moi aussi je pense qu'ils (ces pauvres migrants) font fausse route de vouloir aller vivre ailleurs.. Rester auprès de son arbre.. là ou nos ancêtres ont travaillés la terre.. celle qui est sous leurs pieds et non la terre promise qui n'est qu'un leurre. Heureuse d'avoir entendu le même écho chez vous..
Je viens de passer sur votre blog.. je me suis inscrite à votre lettre..; et j'ai vu que vous aviez eu vous aussi beaucoup de difficultés à vous habituer à cette nouvelle page. Que votre soirée soit belle...
Au plaisir de pouvoir vous lire encore..

enriqueta 17/05/2015 11:03

Oui, l'être humain n'est rien contre la nature. Pourquoi les humains se sont-ils installés dans des régions difficiles?

M'amzelle Jeanne 17/05/2015 13:32

Vastes sujets.. pourquoi rester dans ces régions ? Mais elles sont les leurs.. Ils sont nés là bas et vivent comme leurs aïeuls vivaient.. Tout le monde ne peut venir vivre sur la croisette !!!
Heureuse de ton passage en ce dimanche.. Merci Enriqueta !

Oxygène 15/05/2015 23:20

Bonsoir M'amzelle Jeanne. Ton cri du coeur est vraiment très fort et comment ne pas crier face à tant d'événements douloureux. La nature agit sans volonté propre de détruire mais l'homme, lui, qui détruit en toute conscience n'a aucune excuse.
Je t'embrasse M'amzelle Jeanne et je te remercie de tout mon coeur pour ton gentil commentaire sur mon blog :-)

M'amzelle Jeanne 16/05/2015 16:37

C'est un bonheur d'avoir pu retrouver le chemin de ton blog que j'aime beaucoup.
Merci pour ton passage, de partager mes révoltes..
de voir l'homme actuel, cet inconscient, redevenir un vulgaire Homo caverneux
Bon dimanche!

mansfield 11/05/2015 21:28

Ton poème sur le sujet est particulièrement bien inspiré, merci de ce clin d'œil que tu me fais involontairement!

M'amzelle Jeanne 12/05/2015 09:25

Oui, je me souviens très bien de notre échange.. chaleureux.
Ce texte n'ai pas été ciblé, mais je suis heureuse de ta venue sur mon blog et d'avoir aimé ce texte. ..cri de cœur!
Que cette journée soit belle..
Au plaisir de pouvoir se lire encore.